• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

Les assureurs peuvent compter sur les drones

Publié par le

Les drones servent aussi à l'évaluation des sinistres

Quel rapport entre les drones et l’assurance ? Ces engins sans pilote apparaissent comme des alliés idéaux pour une intervention sans risque. Par exemple, ils permettent une évaluation en altitude, dans un milieu hostile (amiante, radioactivité,…). Etat des lieux.

L’allié des compagnies d’assurances

A l’occasion de l’édition 2016 du Salon de l’assurance qui s’est récemment déroulée au Palais des Congrès situé porte de Maillot dans la capitale, les drones n’ont pas manqué d’attirer l’attention des visiteurs.

Même si dans l’imaginaire collectif ces engins évoquent la technologie de pointe, l’armée ou les loisirs, ils peuvent aussi avoir leur utilité dans les assurances.
Par exemple, depuis 2014, Dronotec propose ses drones techniques aux acteurs de l’assurance. Ils peuvent effectivement réaliser des repérages pour les infiltrations en façade, effectuer un relevé photographique d’un sinistre,…etc.

Un drone plutôt qu’un expert blessé

Gérant de Dronotec et ancien professionnel de l’assurance, Emilien Rose connaît parfaitement ce secteur comme l’exprime le slogan de son entreprise, « Arrêtez de massacrer vos experts ».

En effet, il s’agit là de l’un des aspects méconnus du métier d’expert d’assurance mais il n’est pas rare qu’il soit lui-même victime d’un accident alors qu’il se trouve sur les lieux d’un sinistre. Par exemple, il peut glisser sur le sol après un dégât des eaux ou traverser une toiture après un incendie.

Face au nombre important d’accidents du travail, il peut donc s’avérer intéressant de faire appel à un drone dont l’intervention sera facturée entre 590 et 2 490 euros selon la durée de la mission.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES