• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

Les comparateurs d'assurances : vers la transparence

Publié par le , Mis à jour le 10/03/2014 à 11:03

Le projet Hamon permettant aux assurés de résilier à tout moment (au bout d’une année de souscription) devrait jouer en faveur des assurés en stimulant la concurrence. Bonheur également des comparateurs d’assurances. Les données révèlent que pas moins de 10 % des contractualisations ont été réalisé grâce à l’utilisation d’un comparateur d’assurance. Puisque les consommateurs utilisent de plus en plus Internet, ce chiffre va sans doute croitre.

Un marché encore peu exploité en France

Le marché de la comparaison d’assurance est encore peu exploité en France quand on sait qu’au Royaume Uni près de la moitié des contrats ont été sélectionnés par le biais des comparateurs en ligne. Il se peut même que cet outil devienne indispensable non seulement pour les consommateurs mais également pour les assureurs. Les comparateurs d’assurance sur Internet peuvent donc sortir gagnants des nouvelles dispositions apportées par le nouveau projet de loi.

La sénatrice Catherine Procaccia estime qu’ils devraient faire preuve de plus transparence et indiquer aux consommateurs que leur comparateur ne se limite par exemple qu’à quelques assureurs. Elle souhaite également qu’ils révèlent leurs liens financiers pour que le consommateur soit conscient du fait que la comparaison dont il bénéficie n’est pas exhaustive.

Rôle du comparateur d’assurance

Le principal rôle du comparateur d’assurance est de permettre aux assurés d’avoir une vision plus large du marché de l’assurance, aussi bien en termes de tarifs que de garanties.

Certes, le tri proposé est fait en fonction des tarifs des contrats correspondants aux besoins de l’internaute, mais ce dernier peut également avoir une vision plus détaillée de l’offre soumise en ayant accès aux garanties proposées avant signature. L’assuré peut également entrer en contact avec l’assureur de son choix pour obtenir plus d’information sans obligation de souscription.

La loi Hamon permettra aux Français de mettre en concurrence les assureurs du marché, et les comparateurs d’assurance seront toujours là pour leur faciliter la tâche !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES