Les fausses déclarations : quelles en sont les conséquences ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance - divers > Les fausses déclarations : quelles en sont les conséquences ?

Actualité de l'assurance

Assurance - diversVoir toute son actualité

Les fausses déclarations : quelles en sont les conséquences ?

|
Consultations : 2424
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance habitation : Economisez sur votre assurance habitation

La fausse déclaration peut conduire à la nullité du contrat d’assurance. Pourtant tous les ans, un grand nombre de litiges est encore lié à ces erreurs, qu’ils soient ou non intentionnels.

Les cas les plus fréquents

Les assureurs se confrontent à plusieurs cas, en matière d’assurance auto l’assuré omet de déclarer des sinistres responsables antérieurs, souscrit un contrat d’assurance auto à son nom alors que c’est son enfant qui conduit régulièrement le véhicule dans le but d’échapper à la surprime. Il peut également déclarer un enfant comme conducteur occasionnel alors que c’est ce dernier qui utilise régulièrement le véhicule.

En assurance habitation, l’assuré peut omettre d’informer l’assureur qu’il occupe que rarement  son logement, alors que les contrats prévoient souvent une clause d’inhabitation en cas de cambriolage et l’assuré n’est donc plus couvert s’il s’absente de chez lui plus de 90 jours dans l’année. Il peut également affirmer que ses portes et ses fenêtres sont bien sécurisées alors que ce n’est pas le cas.

Enfin en assurance décès et emprunteur, l’assuré ne déclare généralement pas une maladie antérieure pour minimiser le montant de la cotisation. Ce qu’il faut savoir c’est que de telles déclarations peuvent avoir des conséquences graves sur le contrat, l’assuré risque de ne plus être couvert et donc se retrouver dans le beau drap en cas de sinistre. Il est donc toujours conseillé d’être honnête et transparent.

Hausse de l’assurance habitation en 2015 : comment payer moins cher ?

La fausse déclararion d'assurance est très grave Les cotisations d’assurance habitation vont subir une hausse conséquente en 2015, notamment en raison de la sinistralité importante subie par l’immobilier en 2014. Les professionnels dans le domaine de l’assurance annonce une hausse comprise entre 2 à 5 % dans ce secteur. La hausse n’est heureusement pas généralisée puisque certains assureurs ne l’appliquent pas. C’est le cas de la Matmut qui annonce un gel de ses tarifs pour les assurances auto et habitation en 2015.

La Macif appliquera quant à elle une hausse modérée de 2,4 %, tandis qu’Axa appliquera une hausse de 2,5 %. C’est la Maif qui appliquera une hausse les plus conséquentes avec 4 % en moyenne. Cette hausse de tarifs ne surprend pas les professionnels puisque les phénomènes climatiques n’ont pas épargné les assureurs. Selon la FFSA les catastrophes naturelles qui ont sévi tout au long de l’année 2013 ont couté 1,5 milliards d’euros pour les assureurs, alors que les catastrophes naturelles qui ont sévit rien qu’au mois de janvier 2014 leur ont déjà couté 1,6 milliards d’euros

Pour trouver le bon prix, les usagers auront tout intérêt à faire jouer la concurrence en utilisant un comparateur d’assurance habitation en ligne. Cette démarche est nécessaire puisque les évolutions tarifaires sont très contrastées. La loi Hamon est également une véritable opportunité puisqu’elle facilitera la résiliation.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS