• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

Les Français et les objets connectés

Publié par le , Mis à jour le 26/04/2017 à 12:15

La montre connectée, un objet en vogue chez les Français

Une étude réalisée par OpinionWay / Idealo a souhaité savoir où les Français en sont par rapport aux objets connectés. Voici les résultats.

Un tiers des Français possède au moins un objet connecté

  • 33 % des Français détiennent au moins un objet connecté, dont 17 % plusieurs.
  • 15 % de ceux qui n’en possèdent pas encore compte en acheter un prochainement, tandis que plus de la moitié des personnes sans objet connecté ne compte pas en acheter prochainement.

Dans la répartition par le sexe, les hommes sont plus nombreux à posséder un objet connecté (38 %) que les femmes (29 %)

Par l’âge, les plus jeunes (18/24 ans) sont les plus nombreux à posséder un objet connecté, suivi des 25/34 ans (36 %), 35/49 ans (35 %), tandis que les 50/64 ans et les plus de 65 ans sont respectivement à 29 et 30 %.

De la même manière les revenus du foyer supérieurs à 2 000 euros / mois sont plus nombreux à posséder un objet connecté (37 %).

Le domaine d’application des objets connectés

  • Loisirs : 48 %

- Dont 54 % d’hommes (40 % de femmes)

- 53 % de plus de 50 ans

- 50 % de revenus mensuel du foyer supérieur à 2000 euros / mois

  • Bureautique : 28 %

- Dont 30 % de femmes (27 % d’hommes)

- 37 % de plus de 50 ans

  • Sport : 26 %

- Dont 28 % d’hommes

- 30 % de moins de 35 ans

  • Santé : 21 %

- Dont 27 % de femmes

  • Domotique : 17 %

- Dont21 % d’hommes

- 20 % de revenus du foyer supérieurs à 2000 euros/mois

  • Cadre pro : 7 %

- Dont 11 % de femmes

Concernant les objets eux-mêmes

  • Un objet connecté mobilier (télévision, balance, thermostat, etc.) : 61 %

- Dont 64 % des hommes

- 71 % des plus de 50 ans

- 67 % des revenus supérieurs à 2000 euros / mois

  • Un objet connecté « wearable » (montres, tracker de santé, vêtements, etc.) : 36 %

- Dont 38 % d’hommes

- 40 % de moins de 35 ans

  • Un objet connecté « hearable » (écouteurs ou casques) : 20 %

- Dont 26 % de femmes

- Autant d’hommes que de femmes (11 %)

Amélioration et confiance envers les objets connectés et leur fabriquant

Les Français estiment que les axes d’amélioration les plus importants tournent autour de :

  • Prix plus attractifs : 52 %
  • Une meilleure protection des données : 36 %
  • Une meilleure batterie : 29 %
  • Une utilisation plus facile : 26 %
  • Une meilleure information sur l'utilisation de l'objet : 18 %

Niveau confiance accordée aux fabricants de ces objets connectés en matière de sécurité des données personnelles, seuls 39 % des Français ont confiance.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES