Les Français refusent toujours de fournir des informations privées

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance - divers > Les Français refusent toujours de fournir des informations privées

Actualité de l'assurance

Assurance - diversVoir toute son actualité

Les Français refusent toujours de fournir des informations privées

|
Consultations : 1730
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Les objets connectés sont devenus des objets qui ne se détachent plus des particuliers. Ils peuvent être utilisés pour se repérer, pour avoir des informations sur le trafic ou sur la météo. Depuis peu les assureurs veulent utiliser les objets connectés pour obtenir des données personnelles dans le but de mieux connaitre les habitudes de conduite des particuliers.

Les Français ne sont pas pour l’utilisation des données collectées

Une enquête menée par News Assurances révèle cependant, que 73 % des assurés sont encore contre la transmission de ces données privées à l’assureur, même si ce dernier promet une réduction tarifaire pour les conducteurs les plus prudents. La loi protège par ailleurs, la vie privée des particuliers, ce qui est encore un grand blocage pour le projet des assureurs. L’enquête démontre qu’une des raisons de ce refus est le manque de confiance des particuliers.

17 % des sondés estiment qu’il est important de respecter leur vie privée tandis que 7 % d’entre eux ne font pas confiance aux assureurs pour gérer ces données. Les assureurs devront donc encore patienter et fournir beaucoup d’efforts s’ils veulent utiliser les données de leurs assurés dans le but d’affiner leur tarif. Ils devront pour cela gagner la confiance des assurés en leur proposant des offres intéressantes pour que ces derniers puissent mesurer les avantages d’une telle mesure.

Les objets connectés et assurance aux Etats-Unis

les assureurs veulent utiliser les objets connectés pour obtenir des données personnellesSelon Bloomberg, aux Etats-Unis les assureurs élaborent de nouveaux contrats qui prennent en compte des données qui sont envoyés par les objets connectés en temps réel. Il est donc fréquent de voir un assureur proposer à un assuré de porter un bracelet de fitness pour pouvoir bénéficier d’une assurance santé plus abordable.

Le site Bloomberg explique par ailleurs, que les assureurs américains s’adressent surtout aux entreprises qui proposent des assurances privées à leurs salariés. Les assureurs doivent donc trouver des moyens de faire baisser les charges ; les objets connectés les aident à atteindre cet objectif.

Un patron d’une entreprise a ainsi confié au site qu’il a pu négocier près de « 300 000 dollars de baisse sur l’assurance annuelle de son entreprise » en échangeant des données concernant l’état de santé de son équipe à l’assureur. On dépasse ici la protection de la vie privée !

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS