• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

Les joueuses de foot manquent d'assurance

Publié par le

La FIFA s’occupe du salaire des joueurs internationaux qui se blessent en sélection, depuis le mois de septembre dernier. Cela concerne plutôt les joueurs et non les joueuses. De nos jours, il faut reconnaître que de plus en plus de femmes se lancent dans le métier de joueuse de football. Cependant, les femmes sont encore en manque d’assurance.

La requête des joueuses

Dernièrement, une lettre a été envoyée au SG de la FIFA insistant sur le fait que les joueuses internationales doivent, au même titre que les joueurs internationaux, être assurées, comme il a été décidé lors du congrès qui s’est tenu au mois de mai 2012. Toujours selon cette lettre, les joueurs et les joueuses de foot sont égaux. Actuellement, on sait que plusieurs clubs s’interrogent, à savoir les 24 clubs norvégiens, l’OL, le Standard de Liège et la Ligue suédoise de football féminin, sur cette proposition et appuient totalement ce courrier du 14 janvier.

Depuis septembre 2012, les clubs masculins de foot avaient le droit de bénéficier des A, soit le non-paiement des salaires des joueurs blessés. Malheureusement, les clubs féminins ne peuvent pas profiter de cette proposition des assureurs. Lorsqu’une joueuse se blesse en sélection, elle va être évidemment immobilisée. Son salaire reste alors à la charge de son club, de même que celui de la remplaçante.

La possibilité d’une extension

Selon Didier Loiseau, la différence entre les statuts des joueuses entraîne une complexité dans l’application de ce dispositif. En général, cet assureur expert du sport de haut niveau avoue ne pas être dérangé par le fait de ne pas exclure les footballeuses car elles prennent les mêmes risques que les hommes, dans ce métier. Pour continuer ses propos, il explique que cette nouvelle mesure augmentera les primes que la FIFA devra payer aux assureurs.

Bien que l’on soit au 21e siècle, pour la FIFA, les femmes ne disposent pas des mêmes droits que les hommes concernant l’assurance. Pour répondre à la lettre de requête des joueuses, la FIFA a promis d’analyser leur situation avant d’envisager peut-être une extension.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES