Les tours opérateurs néerlandais créent une assurance pour aider les voyagistes

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance - divers > Les tours opérateurs néerlandais créent une assurance pour aider les voyagistes

Actualité de l'assurance

Assurance - diversVoir toute son actualité

Les tours opérateurs néerlandais créent une assurance pour aider les voyagistes

|
Consultations : 1521
Commentaires : 0
Assurance voyage

Unique en son genre, le fonds créé à l’initiative des agences de voyages des Pays-Bas fonctionne telle une assurance. Appelé « Fonds pour les calamités » a été ouvert en 2000 afin de venir en aide aux agences et à leurs clients en cas de force majeur.

Une sorte d’assurance pour les agences de voyage

Ce fonds a essentiellement été créé dans le but de rembourser les agences de voyages néerlandaises qui sont dans l’obligation de rapatrier et rembourser leurs clients dans des situations exceptionnelles (catastrophe naturelle ou guerre par exemple).

Carin Beckers, porte parole du « Fonds pour les calamités » s’est exprimée sur le bien fondé de ce dispositif : « Si une agence doit adapter le voyage de ses clients déjà sur place en raison d’un cas de force majeure, le fonds rembourse les frais supplémentaires liés à cette adaptation ». Elle rappelle à ce titre l’évènement qui a surgi en janvier dernier avec le blocage des aéroports chiliens.

Selon la porte parole, il s’agit d’un dispositif unique au monde. Les membres de la Fédération néerlandaise des agences de voyage (ANVR) doivent obligatoirement adhérer au fonds. Cela représente environs 300 agences, petites ou grandes.

Assurance : le « Fonds pour les calamités » en quelques chiffres

Essentiellement financée par les voyageurs, cette « assurance » coûte 2,5 euros par réservation et par tranche de 9 personnes. Pour 10 personnes, la réservation sera de 5 euros. Selon la porte parole, depuis la création de ce compte, plus de 7 millions d’euros ont été dépensés.

Après les récents évènements survenus en Tunisie puis en Egypte, Mme Beckers parle d’un remboursement à hauteur de 2 millions d’euros lié aux rapatriements et aux dédommagements perçus par les 5000 touristes qui se trouvaient dans ces deux pays en janvier dernier.

Mais comment distinguer une situation de force majeure ? Il existe une commission qui étudie les différents cas. Cette dernière réunit les membres de l’ANVR, les représentants de la Fédération néerlandaise du Tourisme ainsi qu’un délégué du Ministère des Affaires Etrangères, au rôle purement consultatif.

Depuis le début de cette initiative, une centaine de cas environ ont été désignés comme étant des « cas de force majeure », souvenons-nous récemment du tremblement de terre au Chili début 2010 et le tristement célèbre nuage de cendre du volcan islandais en avril 2010.

Vous partez en vacances et vous cherchez une bonne assurance ? Comparez toutes les assurances voyages proposées par les assureurs partenaires du site Assurland.com !

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS