• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

Pas de réforme pour l'assurance chômage !

Publié par le

Le syndicat et le patronat se battent pour réformer l’assurance chômage. En effet, personne ne propose des mesures pour améliorer les choses alors que le régime d’assurance chômage enregistre à l’heure actuelle une dette de près de 22 milliards d’euros.

Patronat et syndicat essaient de trouver une solution !

Le 14 décembre après une longue réunion, ils ont trouvé un accord sur la formation professionnel. Ils se sont par la suite retrouver au siège du Medef pour la première séance de renégociation de la convention d’assurance chômage. Le principal objectif de la séance est de mettre en  place des règles d’indemnisation des demandeurs d’emploi pour les trois années à venir. La renégociation de cette convention affecte non seulement les 2,3 millions de chômeurs qui perçoivent une allocation de chômage, mais également les 5,5 millions qui n’en perçoivent pas pour diverses raisons.

La situation n’a pas échappé au gouvernement, François Hollande lors d’une conférence de presse, rapporté par le site Le Figaro, a d’ailleurs rappelé comme l’avait fait son ministre de Travail, que : « Ce n'est pas à un moment de chômage élevé qu'il faut réduire les droits des chômeurs ». Le chef d’Etat soutient les syndicats qui eux ne veulent pas baisser les droits des chômeurs, même si la France est celle qui est la plus généreuse d’Europe en matière d’allocation de chômage.

Une situation désastreuse pour l’assurance chômage

L’assurance chômage est ancrée dans une conjoncture désastreuse, avec un taux de chômage qui se rapproche des 11 % et une durée moyenne d’indemnisation de 512 jours contre 482 jours en 2013. Par ailleurs, seul un assuré sur deux bénéficie d’une couverture satisfaisante proposée par l’assurance chômage et l’endettement cumulé estimé fin 2014 est de 22 milliards d’euros. L’association nationale, Solidarité Nouvelles face au Chômage, qui accompagne 30 000 chômeurs, estime donc que la réforme de l’assurance chômage devrait tenir compte de différents aspects.

Selon elle, il faut tout d’abord changé le regard de la société face aux personnes qui sont au chômage. Il faut aussi adapter le système d’indemnisation du chômage conformément au marché du travail. Pour cela, le gouvernement devra se baser sur les termes de l’Accord National Interprofessionnel de janvier 2013. Le troisième aspect concernera l’élargissement de l’assurance chômage, ce qui permettrait de couvrir plus de personnes. Enfin, l’association propose également l’élargissement de la médecine du travail aux chercheurs d’emploi.

Pour espérer avoir un résultat concluant, patronat, syndicat et association devront donc encore parcourir une très longue route.

Au chômage ? Conservez votre assurance santé

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES