• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

Québec : 3 assureurs se regroupent pour former un acteur majeur du marché

Publié par le

Trois grands assureurs québécois spécialisés de l’assurance dommages pour moyennes et grandes entreprises, ont décidé récemment de se regrouper pour n’en former qu’un. EssOr Assurances, Pratte Morrissette ainsi que Assuraction deviendra désormais EGR et se hissera parmi les cinq plus grands courtiers en assurance.

Qu’est-ce que ce rapprochement apportera aux employés ?

La création d’EGR est un regroupement qui a uniquement pour objectif de rationaliser les effectifs, en d’autre termes, selon Louis Bélanger, pdg de Pratte Morrissette et futur président d’EGR, c’est un moyen d’allier des forces. Ainsi, les employés auront plus de possibilités de voir évoluer leur carrière. Quelques employés pourront même acquérir des actions au sein de l’EGR.

L’EGR comptera en tout 9 bureaux et 150 employés éparpillés sur tout le territoire canadien. EssOR Assurances devrait continuer à fournir des services de courtage en assurance de dommages des particuliers et de petites entreprises. Le regroupement concerne uniquement les activités qui touchent aux moyennes et grandes entreprises.

Le groupe Essor qui a enregistré des primes de 97 millions d’euros sera toujours dirigé par Michel Duval, après la signature de ce nouvel accord, il comptera 14 bureaux et près de 203 employés.

Selon Louis Bélanger, Pratte Morrissette était le plus grand cabinet à Québec. Avec la signature de l’accord, le futur président d’EGR estime que EGR pourrait enregistrer des primes d’assurance de près de 104 millions d’euros. Selon les dernières nouvelles, l’accord sera finalisé à la fin de l’année 2014.

Un petit résumé de l’évolution du secteur de l’assurance dommages au Canada

En 2014, le marché canadien de l’assurance dommages a dû faire face à plusieurs enjeux. Il y a eu les modifications de la règlementation et le regroupement de certaines grandes sociétés d’assurance. Le regroupement a obligé les assureurs à améliorer leur résultat net en faisant des investissements internes dans les technologies et l’exploitation.

Les assureurs et les réassureurs ont dû doubler d’effort pour améliorer leurs capacités de souscription et pour mieux gérer les coûts. En effet, en 2013, les catastrophes naturelles ont grandement impactées sur les charges des assureurs. 

L’année 2013 a donc été une année record pour les sinistres ce qui a profité à certains assureurs, néanmoins d’autres en ont souffert. Pour se redresser, les assureurs décident de fusionner et d’acquérir encore plus pour développer de nouveaux produits et ainsi cibler de nouveaux risques.

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES