Assurance divers

Quel a été le coût de la crise de Covid-19 pour les assureurs en 2020 ?

Publié par le , Mis à jour le 02/04/2021 à 11:18

En 2020, la crise de Covid-19 n'a pas été qu'une source d'économies pour les assureurs. Parfois et sur certains produits comme la santé, c'est d'ailleurs bien le contraire. Sinistralité en hausse, environnement de taux bas, volatilité des marchés... La FFA revient sur une année marquée par le trouble à travers son bilan annuel.

Une crise qui a coûté cher aux secteurs santé et prévoyance

2020 a été une année difficile pour de très nombreux secteurs professionnels, dont celui de l'assurance, notamment à cause de « la mise à l'arrêt de pans entiers de notre économie », d'après Florence Lustman, présidente de la FFA (Fédération française de l'assurance). « Une des conséquences de la crise pour les assureurs, c'est l'explosion des prestations et des sinistres », ajoute-t-elle. Ainsi, le coût total pour les secteurs de l'assurance touchés (auto, santé, prévoyance, assurance professionnelle) est estimé à 2,9 milliards d'euros pour l'année 2020.

Pour les branches santé et prévoyance plus particulièrement, la FFA relève un « effet ciseau » avec des prestations augmentant conjointement aux sinistres (+4,4 %) davantage que le montant des cotisations (+1,8 %). Il faut de surcroît y ajouter les 20 % d'arrêts de travail supplémentaires par rapport à la normale. Et en comptant la fameuse « taxe Covid », la somme à régler pour les assureurs est de 800 millions d'euros. De facto, « les assureurs ne se sont pas enrichis », a affirmé Florence Lustman.

Des économies en auto et en habitation

Du côté de l'assurance auto, le ratio combiné a diminué à 96,1 %, contre 102 % en 2019. En effet, il y a eu moins de sinistres grâce au confinement, mais ces derniers ont côté plus cher (+5,7 % en moyenne pour un accident corporel, +3,2 % pour le matériel). Est notamment mis en cause la hausse de 8 % du coût des pièces détachées en 2020 (également dû aux pénuries d'approvisionnement en la matière).

Quant à l'assurance habitation, le ratio combiné passe à 97,3 % en 2020 contre 100 % en 2019. En effet, on a recensé moins d'incendies (-2,6 %), mais plus de dégâts des eaux (+0,9 %).

Un risque d'entreprise en très forte hausse

En assurance dommages, c'est le risque d'entreprise qui a subi les plus fortes hausses et notamment les pertes d'exploitation. Ainsi en une année seulement, les prestations relatives aux dommages et biens professionnels ont connu une hausse de 54 %, soit de 6,1 milliards à 9,4 milliards d'euros. Par conséquent, le ratio de la branche est passé de 96,5 % en 2019 à 120,8 % en 2020.

Décollecte pour l'assurance vie

Le bilan pour l'assurance vie française en 2020 n'est guère positif, en particulier pour les fonds en euros. Ces derniers sont de moins en moins rémunérateurs (en moyenne 1,30 % en 2020 contre 1,50 % en 2019) et la collecte à été négative de 116 milliards d'euros. On peut donc parler d'une décollecte de 19,6 %. En effet, les Français ont préféré se tourner vers des supports plus liquides tels que le Livret A et le LDDS, mais également les unités de compte (UC), malgré l'irrégularité des marchés. La FFA interprète cela comme un « signe que l'assurance vie est en train de se transformer, même les années où le marché est très chahuté ».

Deux enjeux majeurs : le vieillissement de la population et le changement climatique

Enfin, la FFA note que les deux enjeux majeurs actuels sont le vieillissement de la population et le changement climatique. Pour ce dernier, le coût des sinistres liés au climat (cat nat, tempêtes, grêle, poids de la neige, assurance récolte) dépasse encore le seuil des 3 milliards d'euros. Quant au vieillissement, il fait partie de la priorité à gérer pour les assureurs avec le réchauffement climatique, selon la présidente de la FFA.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES