• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

Quel est l'impact des assurtechs en France ?

Publié par le , Mis à jour le 10/10/2017 à 12:09

Les assurtechs veulent révolutionner l'assurance en France

Connaissez-vous les assurtechs ? Ces start-ups spécialisés dans les assurances veulent révolutionner ce secteur en brisant les codes actuellement en vigueur. Coup de projecteur sur cette évolution sectorielle marquante.

Pour une souscription facilitée

Spécialisées dans les assurances, les assurtechs - contraction des termes « assurance » et « technologie » - entendent révolutionner et chambouler le secteur des assurances en poussant sa digitalisation.

Si ces nouveaux acteurs digitaux de l’assurance proposent généralement et uniquement une plateforme web doublée d’une application pour smartphones, ils se différencient plus spécifiquement des assureurs « classiques » par leur mode de fonctionnement et les offres qu’ils proposent. A la clé, clarté des tarifs ainsi que simplicité et rapidité de souscription.

D’ailleurs, les assurtechs ne proposent pas qu’un seul produit d’assurance puisqu’il est possible de souscrire une assurance logement, un contrat auto ou encore une mutuelle santé.

Pour une assurance moins chère

Ces start-ups ambitionnent de mettre à bas les codes du marché assurantiel français jugé trop complexe et coûteux afin de rendre l’assurance plus accessible et surtout moins coûteuse.

Dans l’Hexagone, les assurtechs sont légion. D’ailleurs, peut-être avez-vous déjà vu l’une de leurs publicités dans les transports en commun ou sur Internet. On peut citer pêle-mêle Otherwise, Fluo, WeCover, Alan, CBien ou encore Shift Technology.

Toutefois, certains assurés pourraient regretter une dématérialisation à outrance des relations avec leur assureur car, site web ou appli mobile oblige, l’ensemble des démarches et des échanges est dématérialisé.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES