• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

Quelles perspectives d'avenir pour les étudiants en assurance ?

Publié par le , Mis à jour le 22/10/2012 à 14:43
C’est bien la question que s’est posé le site l’Argus de l’Assurance en créant sa première enquête nationale sur « le monde de l’assurance et ses étudiants ». Entre octobre 2011 et avril 2012, plus de 500 étudiants en assurance ont été interrogés afin de connaître leurs objectifs d’avenir et leur perception de l’univers assurantiel. Zoom sur les résultats. 

Les étudiants en assurance ne sont pas là par hasard 


Sur les 500 étudiants issus de l’ENASS, de l’Ecole supérieure d'assurances (ESA), de l’Université Panthéon-Assas Paris II, de l’Institut de formation de la profession de l'assurance (Ifpass) et du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam), la majorité (68%) a choisi ce secteur pour les perspectives d’embauche. 67 % d’entre eux ont plutôt été attirés par la diversité des métiers et 34 % pour le niveau de rémunération.

En termes de débouchés, 44 % des étudiants en assurance souhaitent s’orienter vers une fonction commerciale (dont 43 % dans des sociétés de courtage), 39 % vers la gestion de sinistre et 25 % par la gestion financière. 

Le secteur de l’IARD (assurance habitation, assurance automobile, ou encore moto/scooter) est particulièrement plébiscité par les étudiants : près de la moitié d’entre eux (47 %) ont déclaré souhaiter travailler dans ce domaine à l’issue de leurs études. 36 % souhaitent plutôt s’orienter vers le domaine de l’assurance de personnes (assurance décès, santé, vie).

Perception de l’avenir dans le secteur de l’assurance


Malgré le contexte de conjoncture actuel, les étudiants en assurance se déclarent très confiants dans leur avenir professionnel, explique le site de l’Argus de l’Assurance en se basant sur le taux de réponses en lien avec les perspectives d’embauche.

Une petite interview de quelques étudiants met en évidence leur choix de ce secteur de l’assurance : « c’est un secteur en pleine mutation qui recrute beaucoup », « un métier d’avenir », « un panel de métier tous plus intéressants les uns que les autres ». Les images révèlent également qu’avant de mettre un pied dans les assurances, les jeunes en avaient une image plutôt négative.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES