Quid de l'assurance pour le sport

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Actualité de l'assurance

Assurance - diversVoir toute son actualité

Quid de l'assurance pour le sport

|
Consultations : 3932
Commentaires : 0
S'assurer lorsque l'on pratique un sport

La pratique du sport conduit souvent à prendre des risques qui peuvent provoquer des dommages qui sont irréversibles dans certains cas.

L’assurance sport et loisirs convient à tout pratiquant de sports que ce soit régulièrement ou non. Elle n’est pas obligatoire à échelle individuelle, en revanche, les organisateurs des différentes manifestations sont tenus d’en souscrire pour les participants. Une des raisons essentielles de cette exigence est que les dommages occasionnés dans certaines activités peuvent être si importants que le sportif ne pourrait jamais les prendre en charge. La responsabilité civile souscrite dans sa formule collective est ainsi le minimum.

Toutefois, le concerné peut refuser cette adhésion dans un contrat collectif. Néanmoins, dans quelques cas la souscription personnelle de cette assurance sports et loisirs est une obligation imposée par les autorités publiques. Il s’agit de la pêche sous-marine qui entre dans le cadre de loisirs ou d’une activité scolaire facultative hors de l’école. Dans ces deux cas, les garanties doivent toujours couvrir les préjudices causés aux tiers pour le premier et les dommages provoqués à autrui et à soi-même, pour le second. 

Il est évident que certaines pratiques présentent plus de risques que d’autres et les souscriptions d’assurance s’évaluent en conséquence. Pour les pratiques qui se déroulent dans un établissement dédié, celui-ci est tenu de coller sur son tableau d’affichage une copie du contrat d’assurance. Cela concerne un centre ou toute autre structure qui organise d’une manière saisonnière ou ponctuelle des sports à hauts risques comme le ski, l’escalade, les parcours acrobatiques, la plongée sous-marine ou le parachutisme, entre autres, sans oublier les sports de course de vitesse motorisés et en milieu hostile.

Quant aux centres d’animation qui proposent des sports et des loisirs, la couverture des pratiquants est assurée par l’assurance que doit contracté l’exploitant des lieux. Elle peut se limiter à la responsabilité civile.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS