• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

Quoi de neuf pour l'assurance en 2017 ?

Publié par le

Quels changements pour 2017 dans l'assurance ?

La nouvelle année est toujours l’occasion de mettre en place des changements, et c’est aussi vrai concernant le secteur de l’assurance. D’ailleurs, voici ce qui va changer en 2017 pour nos contrats.

Les augmentations de tarifs de l’assurance

Selon le dernier IPAP publié par le comparateur d’assurances Assurland.com, les assurances auto, moto et habitation vont augmenter. Assurland.com prédit une hausse des tarifs 2017 de + 1 % à + 2 % en assurance auto, + 2 % à + 3 % en habitation et + 2,5 % en mutuelle santé.

Des prévisions confirmées par le journal Les Echos, qui parle d’augmentation à hauteur de 0,5 à 2,5 pour l’assurance voiture, entre 1 et 4 % pour l’assurance multirisques habitation et de 2 à 4 % pour l’assurance santé.

Si ces hausses sont provoquées par les intempéries qui ont couté cher aux assureurs, au vieillissement de la population ainsi qu’à la hausse du cout des réparations auto, un autre élément participe à la hausse des tarifs d’assurance de biens : l’augmentation de la taxe terrorisme. Cette taxe prélevée automatiquement sur l’assurance automobile et habitation va augmenter de 1,60 euros pour s’établir à 5,90 euros dès le 1er janvier 2017. Une hausse qui n’étonne pas vraiment puisqu’elle sert à financer le Fonds de garantie des victimes des actes de terrorisme et d'autres infractions (FGTI), alors même que la menace terroriste est importante en France.

La généralisation du tiers payant avance

Ne plus avancer de frais lors de la consultation d’un médecin : ce sera possible en 2017. Si l’ensemble des Français devra attendre le 30 novembre pour bénéficier de cet avantage de dispense d’avance de frais, dès le 1er janvier 2017 ce sont les femmes enceinte et les personnes souffrant d’affection longue durée qui en bénéficieront automatiquement. L’avance de frais concerne la part obligatoire de la Sécurité Sociale et la part de la mutuelle, mais ne concerne pas les éventuels dépassements d’honoraires non plis en charge.

Autre question de santé : les contrats de mutuelle labellisés pour les seniors (65 ans et plus). L’idée consistait à mettre en place des mutuelles dédiées aux seniors afin de contenir les tarifs qui ont tendance à s’envoler pour cette tranche de la population, qui renoncent souvent à se couvrir et donc à se soigner. Mais pour l’instant, toujours aucun texte

La lutte contre le défaut d’assurance auto intensifiée

Avec une hausse des conducteurs sans assurance auto alors que c’est obligatoire (+ 1,09 % en 2015), l’Etat souhaite se pencher sur ce problème, sans encore de date d’entrée en vigueur.

Si conduire sans assurance auto était considéré comme un délit passible d’une amende de 3 750 euros et d’une suspension de permis de 3 ans, la règle change le délit en une simple amende à hauteur de 800 euros. Attention, la conduite sans assurance redevient un délit en cas de récidive.

Pour mieux lutter contre ce phénomène, un fichier de recensement des automobilistes assurés sera créé, ainsi qu’un fichier des voitures susceptibles de ne pas être assurées.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES