Assurance - divers

Reconfinement : la FFA annonce « des mesures collectives » a effet immédiat

Publié par le , Mis à jour le 06/11/2020 à 11:44

Les assureurs viennent en aide aux assurés

Très critiqués lors de la première vague, les assureurs ont décidé de partir au chevet des entreprises qui subissent de nouveau un confinement. La Fédération Française de l’Assurance (FFA) vient d’annoncer des mesures collectives à effet immédiat.

280 sociétés d’assurance soutiennent les entreprises touchées

Les assureurs partent au chevet des entreprises. Alors que le second confinement devrait durer au moins jusqu’au 1er décembre, la Fédération Française de l’Assurance (FFA) annonce « des mesures collectives » à effet immédiat. Très critiquées durant le premier confinement, les compagnies d’assurance souhaitent renouer avec leurs assurés : « Il me paraît plus que légitime de réaffirmer notre rôle dans une société qui souffre » explique dans un communiqué, Florence Lustman, sa présidente.

On apprend ainsi que 280 sociétés d’assurance s’engagent à soutenir les secteurs d’activité qui sont les plus affectés par ce second confinement.

Des assurances qui ont décidé de renoncer à « au moins un mois de loyer pour les entreprises fermées administrativement de moins de 250 salariés et pour les hôtels, cafés et restaurants  durant les mois d’octobre, novembre et décembre 2020 ».

Par ailleurs, la FFA a précisé que pour les cafés, restaurants et autres hôtels qui sont contraints de stopper leur activité, les assurances continueront à les assurer même dans le cas d’un retard de cotisation dans le cadre de ce nouveau confinement.

Concernant les particuliers, on apprend que les assureurs verseront des indemnités journalières aux personnes vulnérables. Durant le 1er confinement, ce sont 19 000 personnes qui ont pu profiter de ces indemnités pour un coût de 50 M€.

Les gestes des assurances

Lors de la première vague, des assureurs comme la MAIF ou encore la Matmut ont décidé de faire des gestes pour les assurés.

La MAIF a été la première a annoncer le remboursement de 100 millions d’euros à ses sociétaires. Une somme qui représente une année de résultat net pour l’entreprise. Ainsi, une trentaine d’euros a été reversée aux clients d’une assurance auto. A l’époque, la compagnie d’assurance propose que le montant soit reversé à la lutte contre la Covid-19.

En parallèle, la Matmut a annoncé le gel de ses tarifs d’assurance auto pour 2020-2021. Une mesure qui concerne 2,7 millions de véhicules. A l’époque, elle annonce une réduction de 75 euros sur les tarifs des cotisations pour les personnes qui sont à la recherche d’un emploi. Un choix motivé par la baisse de la sinistralité lors du premier confinement.

Reste à savoir si ces différents gestes seront réitérés pour cette seconde vague ?

Quelles aides pour les entreprises ?

Pour le moment, la FFA n’a pas évoqué le fonds de solidarité nationale. Lors de la première vague et sous le coup des critiques, les assurances avaient versé 400 millions d’euros.

Un fonds de solidarité qui a été réactivé et renforcé pour les entreprises sont contraintes à la fermeture et celles qui sont impactées par le confinement.

Dans le détail, les entreprises et commerces qui sont fermés administrativement peuvent bénéficier d’une indemnité jusqu’à 10 000 euros par mois.

Une aide qui concerne aussi les entreprises de moins de 50 salariés du secteur du tourisme, culture, sport, événementiel. Pour percevoir cette indemnité, les entreprises devront justifier d’une baisse de chiffres d’affaires d’au moins 50%.

A noter que les entreprises qui restent ouvertes mais qui subissent une perte du chiffre d’affaires d’au moins 50% peuvent prétendre à une aide de 1500 euros.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES