• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

Rentrée : le personnel enseignant assuré contre la violence

Publié par le , Mis à jour le 03/09/2012 à 13:46

Alors que la rentrée des professeurs a sonné aujourd’hui, une vérité ne se fait pas oublier : la violence dans l’univers scolaire est de plus en plus présente. La Maif confirme ce fait à travers les contrats d’assurance spécifiques souscrits contre cette violence. Plus de la moitié des enseignants et la moitié du personnel de direction des établissements scolaires se seraient assurés.

 

Enseignement : 500 000 personnes couvertes contre la violence

Il est loin le temps où les professeurs étaient perçus comme une véritable autorité, aussi bien par les élèves que par leurs parents.

Vous avez dit recrudescence de violence dans les établissements scolaires ? La société d’assurance Maif confirme avec des chiffres étonnants : en 2012, se serait 500 000 personnes qui auraient souscrit une assurance spécifique contre les accidents et les agressions au sein des établissements scolaires, apprend-t-on via le Figaro.

Cela représenterait environ 55 % des enseignants et la moitié du personnel de direction. Sans conteste, ces chiffres confirment bien une violence accrue dans ces établissements, aussi bien entre élèves, entre élèves et professeurs mais également entre parents d’élève et professeurs, ce qui pousse ces derniers à se protéger. Selon le site francetvinfo.fr, l’Autonome de solidarité laïque dévoile que sur les dossiers traités pour 2010-2011, 63 % des insultes ou menaces faites aux professeurs proviennent des parents d’élèves.

Que propose cette protection particulière ?

Face à cette constatation, l’assureur historique du personnel enseignant n’a pas hésité à proposer une formule qui a évolué en fonction de cette violence.

Dans un premier temps, l’assurance proposait une aide de proximité juridique. Mais en 2008, le contrat s’est étoffé pour offrir une responsabilité civile professionnelle, une protection juridique et même des garanties d’assurance corporelle.

Les professeurs couverts ne paient que 40 euros à l’année et bénéficient en cas de besoins d’une couverture hospitalisation, d’une couverture contre les éventuelles pertes de revenus mais également d’une couverture en cas de préjudice esthétique. La garantie juridique assurant le règlement des frais d’avocat est également incluse. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES