• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

Résiliation d'assurance : peu de mouvements dans le secteur

Publié par le

Les Français ont peu résilié leur assurance malgré la loi hamon

La loi Hamon a été annoncée comme un véritable  chamboulement pour le secteur, accentuant la crainte des assureurs pour la stabilité de leur portefeuille. Pourtant, à l’heure du bilan de la première année, le secteur assurantiel n’a pas vraiment été bouleversé.

Loi Hamon : peu de changements

La loi Hamon a pour objectif d’aider les assurés à résilier plus facilement leurs contrats d’assurance auto, moto ou habitation. En effet, avant les assurés devaient prêter attention à une période de préavis pour résilier, sans quoi leur contrat était renouvelé tacitement pour une nouvelle année. Avec la loi Hamon, il suffit de souscrire depuis au moins 12 mois l’un des trois contrats d’assurance cités ci-dessus pour ensuite être libre de résilier quand on le souhaite.

Malgré cette facilité, depuis un an, les Français n’ont pas réellement profité de cet avantage alors que les sondages révélaient que les Français étaient pourtant prêts à changer d’assurance grâce à la loi Hamon. Et ce phénomène n’est pas lié à une méconnaissance de l’existence de la loi Hamon puisque la législation serait connue par 75 % des assurés.

Alors pourquoi peu de résiliations d’assurance ?

Selon Stanislas di Vittorio, fondateur du comparateur d’assurances en ligne, Assurland.com, « il y a un paradoxe : les gens n'aiment pas les assureurs mais ils aiment bien le leur ». Dans un sondage commandé par le comparateur, 37 % Français déclarent que leur assureur leur convient, 33 % n’ont pas pris le temps pour faire les démarches et 12 % ne pensent pas trouver mieux ailleurs. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES