• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

Santé publique : un candidat à la présidentielle se démarque

Publié par le

Présidentielle 2017 : quel candidat veut le plus diminuer les morts en santé et sur les routes ?

Jean-Luc Mélenchon le plus actif concernant des questions de santé publique et de sécurité routière ? Le résultat d’une étude nous répond que oui. Plusieurs experts ont posé des questions aux candidats de l’élection présidentielle sur ces sujets et c’est Jean-Luc Mélenchon qui en est sorti gagnant.

Santé publique et sécurité routière, deux thèmes majeurs

La sécurité sur nos routes et la santé sont deux sujets importants dans cette campagne présidentielle 2017 comme à moindre mesure la fiscalité de l’assurance vie. Vous pouvez d’ailleurs facilement consulter les programmes des cinq candidats principaux pour vous faire une idée. Ces deux premiers thèmes sont en effet à l’origine de 100 000 décès prématurés chaque année.

Pourtant il y a des moyens de les éviter. Pour savoir si les candidats ont à cœur de diminuer ce chiffre impressionnant, sept personnalités se sont chargées de formuler 20 questions aux politiques. Parmi elles, une pneumologue, des spécialistes sur ces questions de sécurité, des professeurs ou encore des représentants d’association comme l’Alliance contre le tabac.

Jean-Luc Mélenchon : celui qui veut le plus réagir sur ces sujets

Ces questions ont mis en valeur Jean-Luc Mélenchon. Le candidat de la France insoumise a en effet répondu positivement à l’ensemble des questions des experts visant à diminuer ces risques en faveur notamment d’une meilleure prévention. Il a obtenu la note de 20/20, Benoît Hamon 15/20, Nathalie Arthaud 13/20, Jacques Cheminade 12/20, arrive ensuite Marine Le Pen avec 8/20 puis Emmanuel Macron 7/20 et enfin François Fillon 2/20.

Parmi les questions nous noterons par exemple la volonté d’une meilleure alimentation et d’inciter à davantage d’activités physiques afin de réduire les risques d’obésité. Il y a aussi l’augmentation du prix du paquet de cigarettes ou encore une hausse du nombre de radars mobiles.

Plus de détails sur les réponses des candidats sont disponibles sur le site Sécurité-sanitaire.

via : lepoint.fr

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES