• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

Science : les légumes peuvent pousser sur Mars

Publié par le , Mis à jour le 30/06/2016 à 17:47

Des scientifiques reproduisent la terre martienne pour cultiver

Une découverte de taille vient d’avoir lieu dans l’avancée de la colonisation sur Mars. Des chercheurs ont reproduit une culture de légumes avec le même type de sol qu’il est possible de trouver sur la planète rouge et les résultats sont concluants !

Mars : une terre aride mais fertile

À quoi servirait d’aller vivre sur mars s’il n’y a pas de quoi se nourrir ? À rien puisque la distance d’environ 75 millions de kilomètres empêcherait vraisemblablement le transport de nourriture sauf si elle est en sachet et en petite quantité peut-être.

Des scientifiques de l’université de Wageningen aux Pays-Bas ont voulu savoir si sur la planète Mars pouvait être cultivés des aliments frais. Depuis 2013 et conjointement avec Mars One, ces chercheurs tentent de faire pousser des légumes dans un sol identique provenant directement de la Nasa. L’agence spatiale américaine a en effet toutes les compétences dans cette reproduction avec notamment grâce au travail de Curiosity depuis 2012 sur Mars.

Des légumes encore moins dangereux que sur Terre ?

Les résultats sont très encourageants car les chercheurs ont réussi à cultiver des céréales et des légumes comme des radis. La vraie question était de savoir si ces produits pouvaient être comestibles. Il faut dire que le sol martien « oxydant » recèle de métaux lourds (aluminium, arsenic, zinc, fer, plomb, cuivre, etc.). Des tests ont été réalisés sur des tomates ou encore des petits pois pour comparer leur composition avec des légumes normaux produits sur terre.

Le résultat est bluffant puisque dans la terre artificielle martienne, le taux de métaux lourds est inférieur à celui sur Terre et respecte toutes les précautions alimentaires des agences hollandaises et américaines. En revanche, aucune donnée ne nous indique s’il s’agit d’une culture bio ou non !

Pour le moment c'est une bonne nouvelle pour les chercheurs mais d’autres éléments sont à analyser comme les taux de vitamines. Le but ici est de tester un maximum de légumes et céréales pour pouvoir proposer un large choix de cultures aux premiers Terriens martiens.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES