Assurance - divers

Baisse du nombre de morts sur les routes en août 2018

Publié par le

Le nombre de morts a baissé en août 2018 de 15,5% en métropole

La mortalité routière continue de baisser. En août 2018, le nombre de morts sur les routes a diminué de 15,5% selon les chiffres de la sécurité routière.

En métropole, 267 personnes ont perdu la vie en août 2018

La tendance à la baisse se confirme pour la mortalité routière. En métropole, le nombre de morts sur les routes a fortement baissé en août. 251 personnes tuées en moins contre 297 au cours du même mois en 2017 soit une baisse de 15,5%. Même constat pour l’Outre-mer où 16 morts ont été dénombrés contre 23 l’année précédente. Des chiffres dans la continuité des bons résultats de ces derniers mois. En effet, après trois années consécutives à la hausse, les voyants en matière de sécurité routière sont au vert. -8,4% en mai, -9,3% en juin et -5,5% en juillet de l’année 2018. Dans le détail :
  • - 3,2 % d’accidents corporels (4 155 contre 4 291 en août 2017)
  • - 2,1% de personnes blessés (5 395 contre 5 523 en août 2017)
  • - 13,3 % de personnes hospitalisées  pour plus de 24 heures (2082 contre 2402 en août 2017)

Hausse de la mortalité pour les piétons et cyclistes

Si la mortalité routière est en net recul chez les automobilistes, celle des piétons et cyclistes est en hausse. Au mois d’août 2018, ils étaient 24 à perdre la vie soit l’un des plus mauvais chiffres depuis ces 5 ans dernières années. Depuis la fin de l’année 2010, la mortalité des cyclistes a bondi de 18%. Même si le bilan n'est pas au beau fixe pour cette catégorie, la nouvelle baisse de mortalité chez les automobilistes et cyclomotoristes intervient quelques semaines après le passage à 80km/h des routes à double sens. Une mesure décriée qui concerne 400 000 km de routes secondaires. A l'origine, cette décision du gouvernement et du comité interministériel de la Sécurité routière a été adoptée pour lutter contre les excès de vitesse lié en grande partie aux accidents mortels. Pour le moment, la mesure a encore du mal à rentrer dans les habitudes des conducteurs. Pour preuve, au cours du mois de juillet, le nombre d’automobilistes flashés sur les routes à 80km/h a doublé par rapport à l’année 2017.
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES