• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

Tarifs d'assurance : hausses modérées en 2016

Publié par le

Si l’on en croit le cabinet Facts & Figures, les primes d’assurances automobile, moto ou habitation devraient augmenter de façon modérée l’année prochaine. Cette retenue tarifaire s’explique notamment par la crainte des résiliations devenues plus faciles grâce à la loi Hamon. Explications.

Compenser les résiliations d’assurances

Dans son Baromètre des assurances dommages, Facts & Figures évoque un ralentissement des hausses de tarifs dans l’assurance au cours des dernières années. Plus précisément, entre 2011 et 2015, les primes d’assurance automobile ont en moyenne augmenté de 2,1 %. Et, entre 2013 et 2015, cette hausse apparaît plus mesurée puisqu’elle s’établit à 1,6 % seulement. Le cabinet relève la même tendance en matière d’assurance logement : une hausse de 3,5 % pour les cinq dernières années et « seulement » 3,1 % sur trois ans.

D’ailleurs, les efforts de conquête déployés par les acteurs de l’assurance à base notamment d’offres promotionnelles ne permettent pas toujours de compenser la résiliation des contrats d’assurance.

+1 % pour l’assurance automobile

L’année prochaine, Facts & Figures estime que les tarifs d’assurance voiture connaîtront des hausses moins importantes que par le passé oscillant entre 0,5 et 1 %.

Pour affronter cette modération des augmentations tarifaires, les acteurs de l’assurance devront selon le cabinet réduire les garanties contractuelles, veiller à récompenser la fidélité de leurs assurés ou encore segmenter les risques.

En ce qui concerne le contrat habitation, les primes d’assurance devraient augmenter entre 1 % et 2 % en 2016 avec d’importantes disparités jusqu’à 5 % au sein des portefeuilles.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES