Assurance - divers

Tempête Alex : quelles sont les premières estimations des dommages ?

Publié par le , Mis à jour le 09/10/2020 à 10:51

La tempête Alex a ravagé plusieurs communes des Alpes-Maritimes

Cinq jours après le passage de la tempête Alex, l’heure est aux estimations. A combien vont s’élever les dommages occasionnés par cette catastrophe naturelle ? Selon le cabinet d’expertise Saratec, les dégâts pourraient atteindre 315 millions d’euros dont 130 millions d’euros pour les bien assurés.

Des dégâts entre 315 millions et un milliard d’euros ?

Maisons englouties ou partiellement détruites, routes coupées, au moins 4 morts et des personnes toujours portées disparues … La tempête Alex qui s’est abattue dans les Alpes-Maritimes, le Var, le Morbihan et le Finistère a laissé un paysage de désolation dans de nombreuses communes .

Cinq jours après son passage, Emmanuel Macron s’est rendu dans le sud de la France pour rencontrer la population sinistrée.

En début de semaine, Eric Ciotti, député des Alpes-Martimes avance une première estimation au micro de France Bleu Azur. Selon lui, les dégâts occasionnés par la tempête Alex s’élèveraient à un milliard d’euros.

Aujourd’hui, de nombreuses infrastructures sont à reconstruire : des stades, des réseaux d’eau, d’assainissement, des réseaux d’électricité …Le cabinet d’expertise Saratec estime que les dégâts pourraient atteindre 315 millions d’euros : 130 millions d’euros de bien assurés et 185 millions d’euros pour les infrastructures.

Pour venir en aide aux sinistrés, le député a annoncé qu'une aide d’urgence de 1500 euros a été débloquée pour chaque famille dans logement ou durement frappée.

En parallèle, les assurances commencent à voir affluer les dossiers. Selon News Assurances pro, le groupe Macif a d’ores et déjà reçu plus de 1900 dossiers.

Florence Lustman, la présidente de la Fédération Française de l’assurance (FFA) a d’ores et déjà annoncé que « les assureurs, qui sont au service des particuliers et des professionnels, prendront toutes les mesures qui s’imposent pour aider les sinistrés dans leurs déclarations et procéder à l’indemnisation des dommages dans les meilleurs délais ».

L’état de catastrophe naturelle pour obtenir une indemnisation plus rapide des assurances

Les communes qui ont été dévastées par la tempête Alex vont pouvoir bénéficier de l’état de catastrophe naturelle. Il s’agit d’un arrêté ministériel qui doit préciser trois éléments :

  • Les zones qui ont été touchées par la tempête
  • Le moment où s’est déroulé la catastrophe
  • Les dommages qui ont été occasionnées.

Avec l’état de catastrophe naturelle, les assurés auront dix jours pour déclarer le sinistre. L’assureur aura 3 mois pour indemniser les victimes. Il devra par ailleurs verser une provision dans les deux mois après l’arrêt de l’état de catastrophe naturelle : « L’assureur évaluera les dommages sur la base des éléments transmis et, le plus souvent après expertise. Il vous proposera une indemnité » explique la FFA.

En attendant, le passage de l’expert, il est conseillé aux assurés de protéger les biens pour ne pas les endommager.

Les indemnisations dépendront des contrats. Les sinistrés qui n’ont pas contracté de contrat d’assurance ne pourront pas être indemnisés même avec un état de catastrophe naturelle.

 Plusieurs éléments seront pris en compte par les assurances :

  • sur la base de la valeur d’achat : le bien est indemnisé selon son prix d’origine
  • sur la base de la valeur à neuf : le bien est remboursé sur la base d’un bien neuf équivalent
  • sur la base de la valeur d’usage : le bien est remboursé selon la valeur du marché

Attention, une franchise de 380 euros pour les biens à usage habitation restera à la charge de l’assuré.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES