• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

Trajet scolaire : assurons-nous de transmettre les bons gestes

Publié par le

Qui dit rentrée scolaire dit trajet scolaire. Que ce dernier se fasse en bus, en voiture, en vélo ou à pieds, il mérite l’attention et la vigilance de tous. A cette occasion, l’association Assureurs Prévention révèle les résultats de son étude sur le comportement des parents lors de ce trajet. Et les mauvais élèves sont…

Trajet scolaire : trop de parents auraient un comportement à risque

L’étude d’Assureurs Prévention et OpinionWay met en exergue une réalité inquiétante : 75 % des parents avouent avoir déjà observé un comportement à risque en amenant leur enfant à l’école, ou lors du trajet pour se rendre à une activité périscolaire.

Le téléphone portable joue un grand rôle dans cette prise de risque : 58 % des parents accompagnateurs auraient déjà téléphoné sur le trajet de l’école (réduisant ainsi leur attention), 42 % admettent avoir déjà envoyé un mail et un texto en accompagnant leurs enfants, 23 % regarderaient leurs applications smartphone, ou leurs jeux alors qu’ils accompagnent leurs enfants. Pour Assureurs Prévention le Smartphone ou téléphone portable est le premier comportement à risque dans la rue.

Autres prises de risques, les parents ne respectent pas toujours les règles du code de la route au cours du trajet domicile-école. 54 % déclarent avoir déjà traversé en dehors de clous alors qu’ils étaient accompagnés de leurs enfants ; 40 % auraient traversé alors que le feu piéton ne les y autorisait pas.

Malgré ces comportements dont ils ont manifestement conscience, 54 % des parents qui délèguent l’accompagnement de l’enfant n’hésitent pas à donner des conseils de prudence à des tiers comme les grands-parents, la nourrice, etc. Ils rappellent ainsi les règles de base consistant à regarder avant de traverser, passer sur les passages piétons, passer lorsque le « bonhomme est vert », etc.

2 spots pour s’assurer de transmettre les bons gestes

Afin de rester en cohérence avec ses spots publicitaires précédents, l’association Assureurs Prévention lance une nouvelle campagne orientée « trajet scolaire et périscolaire ». Un grand-père et son petit-fils de 8 ans marchent dans la rue, le grand père est scotché à son Smartphone visionnant le match de son petit-fils. Il manque de se faire écraser au moment de traverser car il omet d’observer le bon comportement : attendre l'autorisation pour les piétons de traverser. Son petit-fils lui évite l’accident en le retenant.

Ce spot sera diffusé sur Internet et à la télévision jusqu’au 14 septembre 2014.

L’assurance scolaire sur le trajet domicile – école

Obligatoire pour les activités facultatives de l’école, l’assurance scolaire ne l’est pas dès lors que l’enfant participe aux activités obligatoires de son établissement. Cependant, cette couverture joue un rôle important dans la protection de l’enfant, que ce soit dans l’enceinte de l’établissement que lors du trajet domicile – école.

Toutes les formules d’assurance scolaires proposent au minimum une couverture pour le trajet domicile – école. La formule complète (scolaire – extrascolaire) le couvre en tout lieu.

Si l’enfant se fait renverser par une voiture sur le trajet de l’école, c’est l’assurance du véhicule qui va jouer. La loi Badinter oblige l’automobiliste à indemniser la victime de moins de 16 ans en cas de dommages corporels.

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES