• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

Un assureur règle un litige avec 17 seaux de pièces de monnaie

Publié par le , Mis à jour le 26/02/2015 à 10:12

Une histoire des plus choquantes n’a pas manqué de créer la polémique en Californie et ternit une fois de plus la réputation des assureurs. Il s’agit d’un litige entre un homme de 76 ans et un assureur californien qui a décidé de lui verser l’équivalent d’un peu plus de 14 000 euros en pièces de monnaie.

Le plaignant outré

Le plaignant Andres Carrasco se rend auprès d’une compagnie d’assurance basée en Californie en 2012 pour contester l’annulation de son contrat d’assurance auto. Une fois sur place, il affirme qu’un agent l’a physiquement agressé et l’a sorti de son bureau de force. Les deux parties ont par la suite conclu un accord : l’assureur devait verser au septuagénaire une indemnisation avant le 25 juillet 2014.

Comme convenu, la compagnie d’assurance verse le montant, mais le plaignant ne s’attendait surement pas à le recevoir en espèces et surtout dans 17 seaux qui contenaient près de 14 000 € en petite monnaie.

L’avocat de l’aassuré n’a pas manqué de signaler le manque de respect de la compagnie Adriana’s. 

M. Carrasco a quant à lui montrer sa déception à la chaîne KNBC-TV. Il rétorque dans son communiqué rapporté par le site Journal de Québec, « nous sommes peut-être pauvres, mais nous sommes aussi des êtres humains ». Même après les efforts de l’avocat du plaignant, l’avocat de l’assureur refuse d’émettre un chèque. Les 17 seaux ont toutefois été transportés à la banque pour être comptés.

Que faire en cas de litige avec un assureur ?

En général, un litige est engendré par un refus d’indemnisation, les assurés ont donc tendance à penser que les garanties ont été mal appliquées. Avant d’entamer quoi que ce soit, il faut bien lire les conditions générales du contrat pour vérifier si le champ des garanties est conforme avec l’incident.

Un litige peut aussi être provoqué par un retard de paiement de la cotisation d’assurance. Pour éviter tout problème, il ne faut pas hésiter à contacter l’assureur et trouver un terrain d’entente en ne manquant pas de préciser les difficultés financières.

En bref, la contestation doit se faire uniquement si l’assuré est sûr du manquement des obligations de l’assureur. Si au cours de la démarche, l’assureur ne cède pas, il ne faut pas tout de suite saisir le tribunal, la solution est de contacter un médiateur d’assurance. Il aura pour objectif d’écouter les arguments de l’assuré et de l’aider à trouver un accord avec l’assureur.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES