Un médiateur suppléant pour le GEMA

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Actualité de l'assurance

Assurance - diversVoir toute son actualité

Un médiateur suppléant pour le GEMA

|
Consultations : 2883
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

En tant que syndicat professionnel, le Groupement des entreprises mutuelles d'assurance (GEMA) représente nombre d’acteurs du secteur de l’assurance en France. Très précisément, ses différents membres couvrent plus d’une automobile sur deux et deux logements d’habitation sur trois. Pour faire face au nombre croissant de demandes de médiation, le GEMA a décidé de se doter d’un médiateur suppléant, Michel Lenormand.

Un médiateur suppléant aguerri

Pour venir épauler son médiateur David Noguéro, le GEMA a pris la décision à travers sa Commission exécutive de nommer un médiateur suppléant en la personne de Michel Lenormand.

Retraité de la fonction publique territoriale, il était depuis 2007 médiateur auprès du groupe Matmut et, depuis quatre ans, l’un des médiateurs de la Fédération nationale de la mutualité française (FNMF).

A noter que, du fait de son parcours, Michel Lenormand n’examinera pas les demandes de médiation qui concernent la Matmut.

Un « renfort » bienvenu

Si le GEMA a décidé de nommer un médiateur suppléant, c’est en raison de la hausse du nombre des demandes soumises à son médiateur.

Ainsi, en 2013, David Noguéro a rendu 596 avis contre 444 l’année précédente, ce qui représente une progression non négligeable de 33 % du nombre des dossiers soumis pour médiation.

Le GEMA se dote d'un médiateur suppléantEn 2013 toujours, 1730 saisines du médiateur du GEMA ont été enregistrées (+33 % en un an).

A l’heure de l’analyse, le GEMA estime que cette hausse des activités de médiation résulte d’une meilleure connaissance du dispositif. Autre explication : certains assurés pensent à tort que le recours au médiateur pourrait leur permettre de bénéficier d’un « geste commercial ». Toutefois, et malgré ce bond des demandes de médiation, le recours au médiateur demeure marginal parmi les 25 millions de sociétaires que comptent les adhérents du GEMA.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS