• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance - divers

Vers une amélioration des comparateurs d'assurances

Publié par le

Lors de la dernière conférence annuelle du Groupement des entreprises mutuelles d’assurance (Gema), le 3 mars dernier, le président Pascal Demurger a renforcé sa volonté d’apporter des axes d’amélioration dans le fonctionnement des comparateurs d’assurances. Explications.

Comparaison d’assurance : mettre en avant les garanties

L’une des grandes exigences du Gema consiste à contraindre les sites de comparaison d’assurance à mettre en avant les garanties plutôt que les tarifs d’assurance proposés par les partenaires. Seconde grande réclamation : favoriser la transparence des comparateurs.

Pour le Gema, l’absence de ces deux points marque un véritable obstacle à la présence de leurs adhérents sur les plateformes de comparaison.

Assurland.com propose déjà un comparatif des garanties

Le leader de la comparaison d’assurance Assurland.com propose d’ores et déjà un comparatif des garanties et des franchises dans les résultats de comparaison.

Lors d’une comparaison d’assurance auto, moto, habitation ou de n’importe quel produit d’assurance mis en concurrence sur son site, le comparateur offre la possibilité à l’internaute de comparer dans le détail les garanties, les franchises ou encore les éventuels délais de carence. Une manière de renforcer le poids de la comparaison et de permettre aux assurés de se baser non seulement sur le tarif (afin de respecter leur budget) mais également sur la qualité de l’offre.

Le Gema se félicite des décisions européennes

A l’échelle européenne, l’autorité de contrôle prudentielle et de résolution (ACPR) précise que les comparateurs d’assurance sont soumis au devoir de conseil, à la transparence et à l’objectivité, tout comme le sont les courtiers d’assurance.

De son côté, le Parlement européen souhaite intégrer les comparateurs à la directive DIA 2, les contraignant à respecter les règles de compétence, d’honorabilité, de transparence, de formation et au devoir de conseil.

Dernier sujet sensible et actuelle : les données personnelles. Les comparateurs devront davantage être transparents sur l’utilisation des données personnelles.

Source : Argus de l’assurance. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES