Assurance - divers

Vers une hausse des tarifs en assurance auto et MRH en 2019

Publié par le

Assurance Auto, MRH : vers une hausse des tarifs en 2019

Les tarifs des assurances devraient augmenter l’année prochaine. L’indice du prix des assurances de particuliers (IPAP) d’Assurland prévoit une hausse des prix d’environ + 1 à 1,5 % pour l’auto et d’environ + 3 % pour l’habitation. Des prévisions sensiblement similaires à celles de Facts & Figures et d’Actuaris.

Actuaris, l’IPAP et Facts & Figures prévoient une hausse des tarifs

Une nouvelle hausse des tarifs pour 2019. Chaque mois Assurland publie l’indice du prix des assurances de particuliers (IPAP). Un indice permettant de connaître l’évolution des tarifs des différents produits d’assurance. En assurance auto, l’augmentation des prix est ainsi de + 1,7 % sur 12 mois en septembre 2018. Pour l’habitation elle atteint + 2,7 % et pour la mutuelle santé + 2,5 %. Une augmentation qui devrait perdurer dans les prochains mois. Si les assureurs n’ont toujours pas communiqué leurs grilles tarifaires, l’IPAP prédit une augmentation des primes en 2019 pour l'habitation, la mutuelle santé et l'automobile. Un avis partagé par deux autres cabinets spécialisés interrogés par Les Echos.

Une augmentation comprise entre 1 et 1,5 % pour l’assurance auto

Pour l’assurance automobile, les majorations moyennes devaient être comprises entre 1 et 1,5 % selon l’indice du prix des assurances de particuliers. Chez Facts & Figures la prédiction est similaire puisque le cabinet table sur une hause comprise entre 1 et 2 %. Pour ce qui est du cabinet Actuaris, ils estiment que les majorations moyennes n’excéderont pas 1,5 % à 2 %. La hausse devrait être donc un peu moins forte qu’en 2018 (2 à 3%). Selon l’IPAP, cette augmentation s’explique notamment par la hausse du coût des pièces détachées mais aussi celle des indemnisations des blessés.

En assurance habitation, ou MRH, les tarifs augmenteront en 2019 de 3 % en moyenne selon l’IPAP. Selon l’étude de Facts & Figures elle sera comprise entre 1 et 2 % et pour Actuaris elle devrait s’élever entre 2,5 % et 3 %. En fonction des assureurs et des profils, Facts & Figures anticipe même des « politiques de hausse quasiment sur mesure, comprises entre 0 et 5 % ».

Pour ce qui est enfin de la mutuelle santé, l’augmentation des prix devrait être d’environ + 2,5 % d’après l’IPAP. Pour l’indice du prix des assurances de particuliers, cette hausse s’explique par une augmentation plus rapide des dépenses de santé que de l’inflation.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES