• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

1 million de conducteurs équipés d'un « snapshot » aux USA !

Publié par le

Le « snapshot » est un dispositif qui est installé sur les voitures pour analyser pour une durée d’un mois le comportement d’un conducteur. Le système enregistre et renvoie les informations directement à l’assureur. Ainsi celui-ci peut vérifier la fréquence de freinages brutaux, les périodes de conduite, les kilomètres parcourus, etc.

Le flicage est bien lancé aux Etats-Unis

Aux Etats-Unis, Progressive Insurance a annoncé que près d’un million de conducteurs sont équipés de ce dispositif. Avec l’installation du système, l’assureur peut définir le profil de l’assuré et ainsi estimer plus facilement le montant de sa prime d’assurance.

Ainsi certains assureurs peuvent bénéficier d’une réduction de prime tandis que d’autres seront sanctionnés par des majorations. L’assureur américain a posté une vidéo sur Internet montrant qu’en installant ce système sur leur voiture, les assurés pouvaient bénéficier d’une réduction pouvant aller jusqu’à 25 %.

Le respect de la vie privée bloque les assureurs !

Pour atteinte à la vie privée des pays comme la Belgique n’ont pas encore appliqué cette méthode dans le souci de respecter la vie privée des assurés. Mais la tendance pourrait bien se généraliser dans les années à venir. Les assureurs comme Axa, Touring ou P&V ont déjà proposé aux jeunes conducteurs d’équiper leurs voitures de boites noires en échange de réductions de prime d’assurance voiture.

Les assureurs ont bien conscience de l’enjeu du « flicage ». Même si les assureurs voient le double tranchant de ce dispositif, ils espèrent bien en profiter, pour pouvoir  mieux gérer le coût des sinistres et pour mieux se placer sur le marché, il faut dire que l’arrivée de la Google car, et des comparateurs d’assurances ne les avantages pas.

La télématique et l’assurance

Même si les Français ne sont pas encore friands quant au fait d’installer un gadget de surveillance dans leur véhicule, cela pourrait bien se généraliser surtout avec l’arrivée de la télématique. Une étude rapportée par l’Argus de l’assurance a mentionné que plus d’un tiers des véhicules commercialisés en 2015 seront connectés. En 2018, 67 % des véhicules seront connectés et 90 % en 2025.

Les assureurs adapteront donc leurs offres par rapport à ce grand changement. Trois modèles d’assurance sont d’ores et déjà expérimentés dont le modèle américain qui vise à fournir une tarification affinée sans démutualiser. En d’autres termes, le montant de la prime sera établi en fonction du comportement de l’assuré.

Il y a également le modèle britannique qui se base sur la segmentation marketing, qui prévoit de considérer tous les assurés comme étant un genre neutre « gender neutral » (na prenant pas en compte le sexe de l’assuré). Le modèle italien intervient pour lutter contre les vols et les fraudes !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES