• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

13,5 millions de points de permis retirés en 2013

Publié par le , Mis à jour le 12/08/2014 à 14:40

Un recul du nombre des points retirés sur les permis de conduire a été constaté pour l’année 2013. Au total, ce sont 13,5 millions de points qui ont été retirés en France. Une statistique en recul de 5,7 % par rapport à 2012. Parmi les infractions qui ont valu un retrait de points, l’excès de vitesse arrive en tête avec 7,7 millions de points retirés.

23,9 millions de contraventions

D’après le bilan 2013 publié par l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 23,9 millions de contraventions ont été distribués en 2013, soit 13,5 millions de points retirés sur les permis.

Ce bilan englobe les délits commis sur la route, la conduite adoptée par les automobilistes et leur impact sur le nombre de points.

Les chiffres dévoilés ont été récoltés par les forces de l’ordre et les dispositifs de Contrôle Sanction Automatisé (CSA). Parmi les différentes observations, on constate une baisse de 7,2 % au niveau des contraventions attribuées et une hausse de 5 % des infractions par rapport à 2012. Du point de vue des délits détectés, 579 000 ont été enregistrés.

L’excès de vitesse, le délit le plus courant en 2013

Parmi les délits qui ont davantage donne lieu au retrait de points, on trouve l’excès de vitesse à la première place avec 7,7 millions de retraits de point sur les permis.

Malgré le nombre alarmant de cas d’excès de vitesse observés, 76,6 % des retraits de points sur permis ont résulté de « petits excès » de vitesse. En parallèle, le nombre des grands excès de vitesse a augmenté en 2013 : une progression de + 5,7% a été observée, ramenant le nombre des excès de vitesse au-delà de 50 km/h à 62 064.

Outre les excès de vitesse, l’utilisation d’un téléphone durant la conduite (1,3 millions de points retirés) et le non-respect des règles de circulation ou de priorité (4,63 millions de points retirés) ont été les plus significatifs.

Lorsque l’on est un automobile, il faut veiller à avoir une assurance auto. D’ailleurs, le contrat souscrit doit être adapté aux besoins véritables du propriétaire du véhicule. A défaut, la prise en charge en cas de sinistre pourrait ne pas être conforme à ses attentes.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES