• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

1er juillet 2015 : alcoolémie abaissée pour les jeunes conducteurs

Publié par le , Mis à jour le 10/09/2015 à 11:54

Afin de lutter contre les nombreux accidents de la route, 26 nouvelles mesures de la sécurité ont été prises par Bernard Cazeneuve. L’une d’entre elles entre en vigueur le 1er juillet, l’abaissement du taux d’alcoolémie légal chez les jeunes conducteurs.

Les jeunes conducteurs et l'alcool

Les automobilistes considérés comme jeunes conducteurs, sont ceux qui roulent avec le permis probatoire, et qui ne possèdent donc pas encore trois ans de permis, et deux ans pour les personnes qui ont fait la conduite accompagnée. 

Ces conducteurs novices, sont impliqués dans le quart des accidents mortels de la route. Ces accidents routiers sont d’ailleurs l’une des premières causes de décès chez les jeunes. Environ 1055 d’entre eux, âgés de 15 à 29 ans sont décédés en 2014 sur les routes Françaises.

L’alcool est aussi un facteur très dangereux, qui engendre 28 % des accidents. Face à ces chiffres inquiétants, le Conseil national de la sécurité routière a décidé de réagir et a ainsi mis en place une nouvelle mesure qui entre en vigueur le 1er juillet 2015, le seuil d’alcoolémie autorisé pour les jeunes automobilistes passe ainsi de 0,5 g/l à 0,2 g/l.

Toute personne avec le permis probatoire qui à compter de cette date aura un seuil supérieur à 0,2g/l, recevra une amende de 135 € et aura un retrait de 6 points du permis de conduire. Les personnes qui ont perdu leur permis et qui le repassent sont aussi concernées par cette nouvelle mesure.

Une nouvelle mesure verra aussi le jour le 1er juillet, l'interdiction des oreillettes au volant.

Le taux d’alcoolémie autorisé pour les jeunes conducteurs dans les autres pays d’Europe

Avec un taux d’alcoolémie de 0,5 g/l pour les jeunes conducteurs, la France est le pays d’Europe qui a connu le seuil le plus élevé. 

Avec l’abaissement à 0,2 g/l, l'hexagone rejoint alors les autres pays d’Europe qui ont un seuil nettement plus bas. L’Estonie, la Lettonie, Chypre, le Luxembourg et la Norvège connaissent eux aussi un seuil de tolérance maximale d’alcoolémie de 0,2 g/l pour les jeunes conducteurs. 

L’Allemagne et l’Autriche ont procédé eux aussi à l’abaissement du taux d’alcoolémie pour les jeunes automobilistes. Cela a alors engendré une baisse des accidents de plus de 15%.

Concernant les pays suivants, l’Allemagne, l’Italie, l’Autriche, la République Tchèque, la Roumanie, la Suisse, et la Hongrie, les jeunes conducteurs de ces pays ne sont absolument pas autorisés à boire une goutte d’alcool, en effet, le taux est de 0. L’Espagne, elle, a un taux maximal autorisé de 0,3 g/l.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES