Accident de la circulation au Havre, le responsable s'est enfui

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Accident de la circulation au Havre, le responsable s'est enfui

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Accident de la circulation au Havre, le responsable s'est enfui

|
Consultations : 1570
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Le mardi 30 septembre 2014 vers 18h, une voiture noire aurait coupé la route à un scooter dans un rond-point du Havre. Le pilote âgé de 20 ans a été touché à la cheville et a fini sa course dans un poteau, le conducteur s’est enfui.

Un appel à témoin a été lancé

Le conducteur de la voiture noire est activement recherché par la police, qui a décidé de lancer un appel à témoin. L’accident se serait produit au rond-point devant le Grand Port Maritime et le marché aux poissons. Le pilote conduisait un Yamaha de 50 cm3.

Le jeune homme venait du quai de l’île pour rejoindre le giratoire. La police incite toutes les personnes qui ont assisté à l’accident et ayant des informations sur la voiture noire d’appeler la brigade des accidents et délits routiers du Havre.

Sanctions pour le délit de fuite

Le délit de fuite existe uniquement si une personne quitte les lieux d’un accident avec l’intention de se soustraire aux constatations. Un simple délit de fuite est ainsi punissable d’un emprisonnement de 15 jours à 6 six mois.

Une amende de 200 € à 2 000 € peut s’ajouter à cette sanction. Si le responsable a récidivé dans les trois ans, il écopera d’une peine d’emprisonnement d’un mois à deux ans et d’une amende de 400 € à 5 000 €. Les titulaires du permis B délivré depuis moins de 2 ans se verront enlever le droit de conduire.

Si le délit de fuite est « aggravé » donc a engendré la blessure ou la mort d’un tiers, les peines sont plus lourdes. Le coupable écopera d’un emprisonnement de 15 jours à 2 ans ainsi qu’une amende de 400 € à 5 000 €. Par ailleurs, il ne pourra pas conduire un véhicule à moteur au moins trois mois, mais cette peine peut être définitif. La loi prévoit également le retrait du permis.

Et en cas de récidive dans les 3 ans, la peine d’emprisonnement sera d’un mois à 4 ans et l’amende sera de 800 à 10 000 €. En bref, il est conseillé de conduire prudemment et pour la sécurité d’autrui et pour sa propre sécurité !

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS