Alcool au volant : les seniors plus sensibles

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Alcool au volant : les seniors plus sensibles

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Alcool au volant : les seniors plus sensibles

|
Consultations : 1669
Commentaires : 0
Sécurité routière : les seniors plus sensibles à l'alcool

Selon une étude américaine, les automobilistes de plus de 55 ans seraient plus sensibles aux effets de l’alcool et cela peut se ressentir sur leur conduite dès le premier verre.

Impact de l’alcool sur les seniors

Après une étude de comportement menée auprès de deux groupes de 36 personnes, dont l’un était composé par des conducteurs entre 25 et 35 ans et l’autre de conducteurs âgés de 55 à 70 ans, des chercheurs américains de l’université de Floride ont révélé que l’alcool avait plus d’impact sur la conduite des plus de 55 ans.

Pour les besoins de cette analyse, chaque groupe partagé en trois sous-catégories s’est prêté à un premier test via un simulateur de conduite en étant totalement sobre. Pour le second round, les deux groupes divisés en trois sous-catégories ont été soumis à un nouveau test de conduite après avoir ingéré une boisson placebo sans alcool, un verre équivalent  à 0,4 g/l dans le sang et 0,65g/l pour la dernière sous-catégorie.

Résultats  des tests : le groupe des seniors a eu tendance à avoir une conduite plus saccadée même avec la plus faible ingestion d'alcool tandis qu’aucune différence de conduite n’a été constaté sur les jeunes.

Une étude qui appelle des précisions

Ainsi, selon les enseignements de cette étude, les effets de l’alcool peuvent être amplifiés avec l’âge. A se demander s’il ne serait pas plus prudent de diminuer le taux de limite d’alcoolémie des seniors à moins de 0,5g/l, limite légalement autorisée.

Toutefois, une telle mesure serait quelque peu précipiter car les résultats pourraient être différents si la conduite se déroulait dans un environnement réel. Aussi, ces résultats ne sont que suggestifs pour le moment et de nouvelles seront lancée prochainement pour confirmer la portée de ces résultats.

Il faut savoir que la consommation excessive d’alcool n’est pas sans incidence en matière d’assurance auto. C’est une raison supplémentaire de faire preuve de vigilance lorsque l’on se glisse derrière le volant de son véhicule.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS