• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Antidépresseurs et conduite : un cocktail qui n'assure pas !

Publié par le , Mis à jour le 22/10/2012 à 14:43

Conduire et prendre des antidépresseurs ne font pas bon ménage. L’agence du médicament ANSM prévient que la prise d’antidépresseurs entraîne un risque important d’accident de la route, en début ou lors d’une modification du traitement. Mieux vaut avoir une bonne assurance auto pour être indemnisé. Décryptage.

Le cocktail n’est pas des plus heureux ! Conduire et antidépresseurs seraient presque antinomiques ! C’est à la suite d’une longue étude, de 2005 à 2008, dirigée par l’Inserm en partenariat avec l’ANSM.  Elle portait sur 72 685 conducteurs victimes d’accidents corporels de la route.

De nombreuses données pour s’assurer de la véracité des résultats

Pour arriver à ce résultat, il a fallu recouper les fichiers de police sur les blessés dus à des accidents de la route, avec les données de l’Assurance maladie pour connaître les médicaments prescrits à ces mêmes conducteurs quelques jours avant l’accident.

Le risque d’accident grandit avec la prise de médicament

Quand le traitement en est à ses balbutiements ou quand le traitement subi une modification, le risque d’accident est décuplé ! Dans le premier cas, de 49%, dans le second, de 32%.

L’étude devrait se poursuivre. Emmanuel Lagarde, co-auteur de l'étude voudrait créer un grand observatoire épidémiologique.

L’avis d’Assurland : mais en tous les cas, en cas d’accident, n’oubliez pas de prévenir votre compagnie d’assurance voiture. Pour savoir ce qu’il faut faire en cas d’accidents, relisez notre article à ce sujet.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES