Assurance auto

Arnaque : est-il toujours possible de modifier le nombre de kilomètres sur les voitures modernes ?

Publié par le , Mis à jour le 30/11/2021 à 10:00

C'est une arnaque bien connue dans le marché de l'automobile d'occasion : modifier le kilométrage d'un véhicule pour le vendre plus cher. On pourrait penser que ce type d'arnaque ne concerne que les modèles anciens. Mais ce n'est pas le cas : il est toujours possible de modifier en quelques minutes le nombre de kilomètres affichés sur le compteur.

Oui, il est toujours possible de modifier le nombre de kilomètres de sa voiture

L'arnaque au kilométrage consiste à modifier le nombre de kilomètres parcouru par le véhicule (à la baisse) pour espérer le vendre plus cher. En effet, moins de kilomètres signifie généralement moins d'usure, en tout cas à usage similaire sur un même modèle. Sur les véhicules anciens, la pratique était répandue car falsifier un kilométrage est plus aisé sur les voitures ne disposant pas d'électronique.

Mais d'après une étude de l'ADAC, l'association allemande des automobilistes, il est possible de modifier le kilométrage des véhicules récents à l'aide d'un appareil à 150 euros. Pour mener l'étude, l'association a réquisitionné au hasard trois véhicules modernes : un Ford Kuga de 2019, un OpelGrandland X de 2020 et une Peugeot 208 de 2019. Objectif : prouver qu'il est finalement assez simple de modifier le nombre de kilomètres affichés au compteur, alors que d'après la loi européenne, tous les nouveaux modèles sont censés être protégés contre cette fraude depuis le 1er septembre 2018.

Verdict : il suffit de brancher l'appareil sur la prise diagnostique (OBD-II). En quelques minutes seulement, les compteurs étaient modifiés ! Il faut dire qu'en Allemagne, cette fraude est très courante : une voiture d'occasion sur trois serait concernée. En France, cela ne concernerait qu'une seule voiture sur dix.

Comment repérer un kilométrage falsifié ?

S'il est toujours possible de modifier le kilométrage d'une auto, même récente, est-il possible de repérer s'il a été falsifié. La réponse sera probablement décevante, mais il n'existe aucun moyen fiable de vérifier s'il y a eu fraude ou non. En effet, cela est techniquement impossible.

Toutefois, vous pouvez essayer d'effectuer quelques repérages pouvant vous aiguiller. Tout d'abord, il faut vérifier l'usure de certaines pièces : les durits, le turbo s'il y en a un, les pompes, injecteurs, certaines sondes, la courroie de distribution... la durée de vie de ces pièces varie, mais en général, elles peuvent durer plusieurs dizaines voire centaines de milliers de kilomètres. Cela nécessite tout de même quelques connaissances en automobile et en mécanique. Vous pouvez donc faire appel à un professionnel de l'automobile ou un expert pour mener à bien ces vérifications.

Quant aux papiers du véhicule, ainsi qu'aux bases de données publiques (HistoVec) ou privées comme carVertical ou Autorigin, ils seront inutiles dans ce cadre. Le kilométrage rendu par ces outils est lié aux données du véhicule récoltées par son propriétaire ; il peut donc être faux.

Pour sa part, l'ADAC propose de suivre les distances parcourues en temps réel via une carte SIM intégrée à la voiture. Mais cela pose la question du respect des données personnelles et de la vie privée... D'un autre côté, il existe en France des forfaits d'assurance auto au kilomètre, impliquant l'usage d'un boîtier électronique pour calcul le nombre de kilomètres parcourus. Dans ce cas, la question ne se pose pas et le kilométrage du véhicule peut être directement contrôlé par l'assureur.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES