Assurance auto

Assurance auto : à qui peut-on prêter sa voiture ?

Publié par le , Mis à jour le 17/03/2021 à 17:29
16279 vues 2 réactions Note
Altruiste comme vous êtes, vous prêtez facilement vos affaires. Et même votre voiture. Vous en avez bien entendu le droit, mais votre assurance auto vous couvrira qu’en certains cas. Pour cela, voici quelques règles à respecter pour ne pas avoir de surprise et ne pas vous brouiller avec la terre entière ! Explications.

La responsabilité civile du conducteur toujours garantie


Prêter son véhicule est donc légal. Et à qui vous voulez. Pas de panique, le conducteur sera toujours garanti en responsabilité civile, que vous ayez souscrit au prêt de volant ou non. Mais pour le savoir, il vous suffit de relire votre contrat d’assurance voiture. Car votre assureur spécifie dans quelles conditions vous y êtes autorisé.
Même si le prêt de volant n’est pas spécifié sur votre contrat, le conducteur sera couvert en responsabilité civile. En effet, le Code des Assurances énonce qu’en cas de dommages à un tiers, la garantie responsabilité civile est garantie. En revanche, s’il s’agit de dommages matériels à votre voiture ou corporels au conducteur, vous ne serez pas couvert.

Peut-on prêter sa voiture de façon régulière ?


Votre contrat d'assurance auto spécifie dans quelle mesure vous êtes autorisé à prêter votre voiture et à qui, c'est ce qu'on appelle la possibilité de prêt de volant, évoquée plus haut. Cette couverture varie d'un contrat d'assurance auto à l'autre, et ne convient qu'aux prêts de courtes durées et occasionnels. 
S'il s'avère que vous souhaitez prêter votre véhicule de façon plus régulière, il est plus judicieux d'ajouter à votre contrat d'assurance auto l'autre conducteur en tant que conducteur secondaire. Cette solution permet à celui qui emprunte le véhicule de façon régulière d'être mieux couvert. Le paiement de la cotisation d'assurance continue de revenir au conducteur/assuré principal.
Attention toutefois, s’assurer en tant que conducteur secondaire alors que votre usage de la voiture est supérieur à celui du conducteur principal comporte des risques à ne pas négliger : suspension du contrat par l’assureur, refus d’indemnisation d’un sinistre, etc. S'il s'avère que, dans le cadre de ce prêt de véhicule, vous le conduisez autant ou plus que l'assuré principal, il est donc plus prudent et même obligatoire de s'assurer aussi en tant que conducteur principal. Deux conducteurs principaux peuvent sans problème être inscrits sur le même contrat. 

À qui prêter le volant ?


Voici les différents cas de figure généralement autorisés par les contrats d'assurance auto, avec la solution prêt de volant : 
  • prêt à qui vous voulez (pas de restriction, pas de majoration de franchise)
  • prêt à qui vous voulez, MAIS en cas d’accident : majoration de franchise
  • prêt à qui vous voulez SAUF aux jeunes conducteurs
  • prêt seulement aux membres de la famille (ascendants, descendants)
L’avis d’Assurland : avant de prêter votre véhicule, n’oubliez donc pas de bien lire votre contrat d’assurance auto, cela vous évitera des surprises. Si vous n’êtes pas satisfait de vos conditions de garantie, vous pouvez toujours faire une comparaison d’assurance. Vous obtiendrez ainsi différents devis d’assurance. Cliquez ici.
Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
2 RÉACTIONS
eug 19/12/2017 à 20:08

Bonjour, j'ai une question : J'ai eu une invalidation de permis pendant 6 mois car mon solde de point est arrivé à zero. Je viens de récupérer mon nouveau permis après avoir eu le code de la route. Est ce que je peux conduire la voiture d'une autre personne ( celle de ma mere ou mon pere ) en tant que conducteur occasionnel ? merci d'avance

Assurland.com, le comparateur d'assurances
Assurland.com 20/12/2017 - 17:18

Bonjour,

Ça dépend du contrat. Il faut regarder ce que prévoit le contrat (conduite exclusive ? Franchise prêt de volant ?...). Le mieux reste de contacter l’assureur afin d’être déclaré conducteur secondaire du véhicule.

Bien à vous,

L'équipe d'Assurland

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES