Assurance auto : Autolib', service interdit aux diabétiques ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Assurance auto : Autolib', service interdit aux diabétiques ?

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Assurance auto : Autolib', service interdit aux diabétiques ?

|
Consultations : 1686
Commentaires : 0
homme-lecture-feuille-contrat
Tout juste lancé et déjà controversé ! Service d'autos électriques, Autolib’ est désormais accessible aux quatre coins de la capitale…à moins d’être diabétique. Car, la conduite de ces autos est interdite aux personnes sous traitements médicamenteux de classe 2, ce qui est le c’est le cas de nombreux diabétiques. Assureur d’Autolib’, Generali dément toute discrimination.

Pas de couverture en cas d’accident !

Mardi 6 décembre 2011, le lendemain du lancement officiel d’Autolib’ dans Paris et 45 communes environnantes, l'Association Française des Diabétiques (AFD) jette un pavé dans la mare : les conditions d’accès au service discrimine les diabétiques.

Dans un courrier adressé à Annick Lepetit, présidente du syndicat mixte Autolib' et adjointe PS chargée des transports, l’association signale qu’Autolib’ n’est pas accessible aux personnes sous traitements médicaux de classe 2, soit la bagatelle de 500 000 diabétiques Franciliens.

Conséquence : si un diabétique a un accident alors qu’il se trouve au volant d’une BlueCar, il ne sera pas couvert par l’assurance auto.

Generali dément fermement !

Alors que le groupe Bolloré, prestataire d’Autolib ‘, promet que le problème sera bientôt résolu et que les diabétiques sont les bienvenus, Generali a tenu à s’exprimer par voie de communiqué.

Ainsi, l’assureur déclare que la « garantie ne comporte pas d’exclusion pour les conducteurs diabétiques, ni aucune autre exclusion reposant sur un type de critère de discrimination » avant d’ajouter : « les seules restrictions sont liées aux motifs classiques : le conducteur doit avoir obtenu le permis de conduire et être en possession de ce permis ».

Pourtant, avant de se glisser derrière le volant de la BlueCar, il faut déclarer sur l’honneur que l’on est bien titulaire d’un permis B et que l’on n’a consommé ni alcool ni médicament de classe 2…


Le conseil d’Assurland : c’est de la hausse qui se prépare en 2012 sur le front de l’assurance automobile comme le signale l’article AXA et la Matmut : l'assurance auto en hausse en 2012. Vous l’aurez compris, c’est le moment de comparer, de faire jouer la concurrence avec Assurland.com !

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS