Assurance auto : BMW innove avec ses voitures connectées !

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Assurance auto : BMW innove avec ses voitures connectées !

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Assurance auto : BMW innove avec ses voitures connectées !

|
Consultations : 1817
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance auto : Economisez sur votre assurance auto

Au Royaume-Uni, le constructeur auto BMW a introduit automatiquement dans ses voitures connectées un système d’assurance au kilomètre. Le système permettra aux conducteurs qui utilisent rarement leurs véhicules de bénéficier d’une réduction de leur prime d’assurance.

Quels sont les véhicules concernés ?

L’assurance au km permet aux consommateurs de payer uniquement les kilomètres parcourus. Ce système est déjà très répandu au Royaume-Uni. Généralement pour bénéficier de ce dispositif, les usagers doivent accepter l’installation d’un boitier dans leurs voitures. Désormais, avec l’innovation de BMW les usagers n’auront plus à le faire puisque le système sera automatiquement intégré sur les véhicules électriques i3 et hybrides rechargeables i8 n’auront plus à installer le boitier.

L’offre d’assurance baptisée FlexiMile est proposée à l’achat du véhicule. Le contrat s’adressera uniquement aux clients qui parcourent au moins 8 000 km par an. Avec ce contrat les consommateurs pourront bénéficier d’une réduction de 25 % sur la prime annuelle. En ce qui concerne le côté technique, la voiture envoie des données automatiquement à Allianz via une connexion 3G. Pour rappel, le groupe Allianz propose déjà ce type de boitier. C’est la première fois qu’un constructeur auto propose un tel système, mais d’autres devraient suivre ses pas.

La télématique en France

L?assurance au km permet aux consommateurs de payer uniquement les kilomètres parcourus.Une étude menée en 2013 par le cabinet Towers Watson dans six pays européens a révélé que la moitié des personnes interrogées étaient prêtes à utiliser des technologies embarquées. Plus concrètement, 55 % des Français se disaient intéresser par la télématique. Mais selon Yann Arnaud, directeur assurances IARD France chez Towers Watson dans un commentaire rapporté par les Echos, « les consommateurs veulent aussi savoir à quoi serviront ces données et le bénéfice qu’ils pourront en retirer ».

C’est en France que la télématique peine à décoller par soucis de préserver la vie privée des consommateurs. Mais à l’avenir cela devrait changer surtout que les assureurs connaissent les grandes opportunités qu’elle représente. Yann Arnaud a d’ailleurs précisé que la télématique donnera une puissance de prédiction du risque qui permettra aux assureurs de modifier leur approche tarifaire.

Mais si les assureurs hésitent encore à appliquer ce système, le domaine de l’assistance automobile a déjà pris le virage. En effet, Europe Assistance a annoncé récemment qu’il intégrait la télématique dans ses services. Ainsi, le groupe peut intervenir directement sur le lieu de la panne.

En savoir plus sur la tendance française sur l’assurance télématique

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS