Assurance auto : ce qu'il faut savoir pour le covoiturage

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Assurance auto : ce qu'il faut savoir pour le covoiturage

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Assurance auto : ce qu'il faut savoir pour le covoiturage

|
Consultations : 1074
Commentaires : 0
Réduisez votre budget essence avec le covoiturage

Le covoiturage est une option qui permet de réduire les frais liés à l’usure du véhicule, au carburant. En plus d’être économique, le covoiturage a un impact sur la diminution de la pollution et de l’émission des gaz à effet de serre. Envie d’en profiter ? Voici quelques informations pratiques à connaître avant de vous lancer.

La responsabilité du conducteur

Le conducteur est le propriétaire qui a choisi d’emmener un ou plusieurs passagers qu’il ne connaît pas forcément. Quelles que soient les personnes « embarquées » dans le cadre d’un covoiturage, quelques éléments méritent réflexion.

D’abord, la responsabilité en cas d’accident. En cas d’accident, est-il possible que le ou les passagers se retournent contre le conducteur ? La réponse est oui, mais uniquement dans le cas où une faute grave de ce dernier est reconnu. Il doit notamment prendre ses responsabilités s’il a conduit dans un état d’ébriété. Comme pour un accident de la circulation, c’est l’assurance auto du conducteur et plus précisément la garantie responsabilité civile qui prendra en charge les dégâts causés aux tiers.

Ainsi, il est préférable de ne pas donner le volant à un passager, surtout si le contrat de votre assurance auto ne prévoit pas de conducteurs occasionnels.

Que se passe-t-il pour les passagers ?

Un passager a donc rejoint un conducteur pour un trajet commun. Afin que tout se passe bien durant le trajet, il se doit de se montrer courtois. Ceci est d’ailleurs valable pour le conducteur. Les deux parties doivent respecter leurs engagements. Le passager est notamment tenu de se présenter au lieu de rendez-vous à l’heure fixée. Etant donné que chacun possède un emploi du temps propre, il vaut mieux ne pas imposer un détour imprévu à la dernière minute. Un conducteur qui se joint à vous pour un covoiturage ne doit pas vous prendre pour un taxi.

Dans tous les cas, avant de profiter d’un covoiturage, il est recommandé de vous assurer du sérieux du conducteur ou du passager.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS