Assurance auto : comment ça marche pendant la période probatoire ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Assurance auto : comment ça marche pendant la période probatoire ?

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Assurance auto : comment ça marche pendant la période probatoire ?

|
Consultations : 3146
Commentaires : 0
route-voiture-volant
En France, la période probatoire correspond au moment où l’on arbore sur sa voiture plus ou moins neuve l’illustre disque A. Bien entendu, pendant cette période assez cruciale, l’on n’échappe pas à l’obligation de disposer d’une assurance auto. Avec des tarifs souvent élevés. Heureusement, il existe quelques appréciables astuces

Assurance auto : deuxième conducteur et AAC

C’est une constante des statistiques de la Sécurité routière : les jeunes conducteurs causent davantage d’accidents que les autres usagers du réseau routier. Résultats : défiance des assureurs, franchise plus importante et parfois même surprime.

Comment faire pour ne pas se ruiner ? D’abord, s’il utilise la voiture de ses parents, le jeune conducteur peut se faire inscrire en tant que deuxième conducteur pour un coût moindre. Cela lui permettra aussi d’étoffer son expérience de conducteur pour rassurer les assureurs. Ensuite, et dans le même esprit, l’apprentissage anticipé à la conduite (AAC) ou conduite accompagnée permet au jeune conducteur de se forger une expérience de la route. Un argument de poids pour éviter le paiement de surprimes !

Assurance auto : être couvert par un proche

Le jeune conducteur peut également être couvert grâce à l’assurance automobile d’un proche. Une option s’offre ici à lui :
• le concubin : s’il conduit le véhicule de son concubin, le jeune conducteur doit bien vérifier qu’il est couvert par la garantie. Il faut savoir aussi que la déclaration de PACS en mairie peut s’avérer obligatoire afin que l’assureur l’assimile au conjoint.
• le parent : le jeune conducteur doit veiller ici à déclarer à l’assureur l’utilisation occasionnelle de la voiture de ses parents ; à défaut, il devra payer une franchise en cas d’accident responsable et le contrat d’assurance voiture pourra même être frappé de nullité

Assurance auto : attention à la voiture choisie

Dernier facteur à prendre en compte : le type de véhicule utilisé. 

Il apparaît en effet que le prix de l’assurance voiture varie avec la puissance du véhicule. Mieux vaut donc lorsque l’on est un jeune conducteur privilégier une petite cylindrée. Il sera toujours possible au bout de deux ou trois années de changer d’auto sans avoir à acquitter une prime plus onéreuse.


L’avis d’Assurland.com : parce que c’est en comparant que l’on fait des économies, n’hésitez pas à utiliser un comparateur d’assurance auto. Ainsi, avec ses 54 partenaires assureurs, Assurland.com vous offre un large éventail d’offres pour trouver l’assurance qui correspond à votre profil, au meilleur prix. Essayez, c’est gratuit !


Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS