• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Assurance auto : comment faire baisser la prime ?

Publié par le , Mis à jour le 22/10/2012 à 14:43
Est-il illusoire d’espérer voir sa prime dassurance automobile baisser ? Non ! Même si le contexte actuel ne se prête pas à une telle baisse, elle apparaît toujours possible. Après une première année d’assurance qui peut être moins onéreuse, il ne faut pas hésiter à utiliser un comparateur d’assurance auto pour les années suivantes.

Assurance voiture : un contexte peu favorable à la baisse

Sur les 6 premiers mois de l’année 2011, la mortalité sur les routes de France a augmenté de 7,2 % par rapport au premier semestre 2010. Une hausse contrebalancée par une (légère) baisse du nombre des accidents et des blessés. Mais, cela n’empêche pas le bilan de la Sécurité routière d’apparaître pour l’heure assez médiocre.

Comme si cela n’était pas suffisant, l’on enregistre aussi de l’augmentation sur le front des réparations matérielles et des indemnisations corporelles.

Vous l’aurez compris, le contexte actuel ne favorise pas vraiment une baisse de la prime d’assurance auto.

Assurance automobile : la solution ? Comparer encore et toujours !

Malgré tout, il faut signaler que les compagnies d’assurances revoient en permanence leurs tarifs d’assurance voiture pour conquérir de nouveaux publics ou privilégier certains risques. Avec un peu de chance, il est possible de trouver un tarif compétitif la première année d’assurance.

Et les années suivantes ? Il est vivement conseillé de se livrer régulièrement à un comparatif d’assurances auto pour voir ce que propose la concurrence et éviter ainsi de renouveler son contrat de façon automatique alors qu’il existe mieux ailleurs.

Autre astuce : adapter son niveau de couverture et de franchise ou les caractéristiques de son assurance automobile. Trop d’automobilistes souscrivent des garanties qui finalement ne leur sont d’aucune utilité.


Le conseil d’Assurland : toujours sur le front de l’assurance auto, il se pourrait que l’Etat se désengage un peu plus du bonus-malus. Revisité, moins favorable (bonus) et plus coûteux (malus), il se dévoile dans l’article Auto : un Bonus-Malus moins cher pour l'Etat ?.
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES