• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Assurance auto : des infos contre des promos ?

Publié par le , Mis à jour le 22/07/2014 à 15:34

L’assurance auto est un véritable budget pour les Français. Ajouter à cela l’assurance habitation, les dépenses en assurances sont notables. C’est pourquoi tous les moyens sont bons pour faire des économies : comparateurs d’assurances, réduction des garanties, contrat sur mesure, etc. Une étude révèle qu’ils seraient même prêts à fournir leurs données personnelles contre une remise de prime.

Le tarif de l’assurance reste le principal critère

Selon l’enquête réalisée par PwC, cabinet d’audit et de conseil, trois critères domineraient le choix d’une compagnie d’assurance, le tarif étant largement en tête (pour 45 % des Français interrogés, c’est le critère décisif) devant la capacité de l’assureur à résoudre les réclamations (27 %) et la rapidité de gestion des demandes (25 %).

Si le tarif de l’assurance automobile est parmi les critères principaux, les Français devraient se réjouir : la loi Hamon prévoit très bientôt de redonner un peu de pouvoir d’achat aux assurés. On attend l’entrée en application de cette nouvelle réglementation incessamment sous peu (pas de date définie pour l’assurance auto et habitation) qui permettra à un assuré de changer librement d’assurance au bout d’une année de souscription auprès du même assureur. Inutile dès lors d’attendre chaque année la date d’échéance. Un dispositif qui devrait avoir un impact sur les tarifs d’assurance.

Prêts à donner de votre personne pour une réduction ?

Alors que la question des données personnelles reste problématique (notamment avec l’utilisation d’Internet), l’enquête PwC révèle un vrai paradoxe : les Français seraient tentés de fournir une partie de ces données les concernant, moyennant une réduction de prime de l’assurance auto et habitation.

70 % des Français sondés ont ainsi déclaré être prêts à équiper leur véhicule ou leur logement de capteurs, dévoilant leur mode de conduite ou de vie) dans le but de bénéficier d’une baisse de la prime d’assurance.

C’est la tendance des assureurs : proposer des formules d’assurance et des tarifs adaptés au plus près aux habitudes des assurés. On voit de plus en plus apparaître des offres auto proposant l’installation d’un « mouchard » évaluant la conduite d’un assuré afin de proposer une couverture adaptée.

Pour PwC, ce système de suivi servira aussi bien à l’assuré qu’à l’assureur. Le premier pourra mieux comprendre les risques auxquels il s’expose, le deuxième pourra conseiller ses clients afin qu’ils réduisent les risques et bien sûr pourra affiner la prime (à la hausse comme à la baisse) selon le comportement de ses derniers.

Données personnelles et Internet

Internet est un canal privilégié pour le secteur de l’assurance. Dans le détail, 60 % des assurés en dommages passent par la Toile pour se renseigner sur la compagnie d’assurance ou sur les contrats. Pourtant lorsqu’il s’agit de souscription, ils ne sont plus que 20 % à avoir franchi le pas. Les Français restent attachés à une présence humaine et à « la possibilité d’un échange personnalisé » pour les guider dans leur choix d’assurance : l’assistance téléphonique et la mise en relation avec un professionnel en ligne rassure ainsi 30 % des Français.

 

Le rapport de PwC « Insurance 2020 : The digital prize – Taking customer connection to a new level » a été réalisé auprès de 9 000 consommateurs dans le monde dont 500 français. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES