Assurance auto : des tests de conduite pour les seniors québécois ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Assurance auto : des tests de conduite pour les seniors québécois ?

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Assurance auto : des tests de conduite pour les seniors québécois ?

|
Note :
Consultations : 6024
Commentaires : 1
Un test obligatoire de conduite pour les seniors québécois ?
Un test obligatoire pour conserver son permis de conduire. C’est en substance la proposition qui fait débat chez nos amis québécois concernant les conducteurs les plus âgés. Même si en France, ils paient une assurance auto plus onéreuse que l’automobiliste lambda, leur droit à la conduite n’est pas pour autant mis en cause.

Un test bientôt obligatoire pour les aînés ?

Au Québec, une Table ronde sur la sécurité routière chargée de conseiller le gouvernement réfléchit actuellement à l’idée d’un test obligatoire pour les seniors désireux de conserver leur permis de conduire.

Une option non écartée par le ministre des Transports, Sam Hamad, qui déclare : « On va voir avec la Société de l'assurance automobile du Québec. Il n'y a pas de décision de prise ».

Dans le même temps, Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés, considère au sujet de l’instauration d’un test obligatoire : « Il ne faut pas faire de l’âgisme ! ». Car, ces automobilistes doivent déjà passer un examen médical à 75 et 80 ans et, tous les deux ans au-delà de cet âge, s’ils veulent renouveler leur permis de conduire.

Pas plus dangereux que les autres conducteurs !

Alors, vraiment dangereux les conducteurs âgés ? Contrairement à ce que pense Jean-Marie de Koninck, président de la Table québécoise de la sécurité routière, il ne semble pas que ce soit tout à fait exact.

C’est en tout cas ce que soutient l'Association québécoise des retraités des secteurs public et parapublic (AQRP) qui invoque les chiffres de la Société de l'assurance automobile du Québec. Ainsi, l’an dernier, l’on a recensé dans la Belle Province 54 accidents par tranche de 1 000 conducteurs âgés entre 16 et 34 ans. Un taux qui tombe à 24 accidents pour 1 000 conducteurs pour les personnes âgées de plus de 75 ans.

Il faut dire aussi que les conducteurs âgés passent moins de temps sur les routes que les autres automobilistes. Mais, cela n’explique pas tout. André Castonguay, président régional de l’AQRP, considère que leur conduite est moins risquée ajoutant que l’obligation de se soumettre périodiquement à un test serait discriminante.

Et André Castonguay de conclure : « Ce que j'aimerais savoir, c'est s'il y a un lobby des compagnies d'assurances qui est derrière cette idée-là ! ».


Le conseil d’Assurland : la cigarette bientôt interdite au volant ? C’est ce que propose un projet de loi irlandaise étudié actuellement par le gouvernement. Plus d’infos concernant le détail de ce texte vous attendent dans l’article La cigarette bientôt interdite au volant ?.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
1 réaction


ah oui, je suis daccord! il fau faire passer des tests aux seniors ! et que ceux qui savent encore très bien conduire arrête de payer leur asurance auto si chère !!
S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS