Quand doit on avancer les frais à l'assurance d'une voiture dans un garage ?

Publié par David Quadrado le 19/07/2012 à 10:43 , Mis à jour le 08/03/2022 à 00:00
Ce n’est un secret pour personne : le budget de l’automobiliste français n’a de cesse d’enfler. A côté de l’assurance auto, l’on trouve au nombre des « accusés » les frais de réparation. Dès lors, il peut s’avérer utile sinon indispensable de savoir dans quel cas il est nécessaire d’avancer ces fameux frais. Le point dans la suite de cet article.

Assurance auto : quand doit-on avancer les frais ?

Dans quelles circonstances l’assuré doit-il avancer les frais nécessaires à la réparation de son véhicule ? En pratique, l’avance des frais de réparation correspond à deux situations :
• l’assuré sollicite un réparateur non agréé par sa compagnie d’assurance automobile
• l’assuré se résout à contacter un réparateur non agréé après que le réparateur agréé ait fait part d’un délai de réparation trop important

Assurance auto : quand ne doit-on pas avancer les frais ?

Fort heureusement, l’assuré ne doit pas toujours engager des frais à titre personnel.
Ainsi, il n’aura aucun frais à avancer lorsque les réparations sont réalisées par un garagiste agréé par son assurance voiture. Ce « régime de faveur » résulte en fait d’un accord signé entre le réparateur et la compagnie d’assurance.
Même si les réparations peuvent vous paraître urgentes, il est vivement conseillé de contacter son assureur avant d'entreprendre des démarches. Pensez-y !
L’avis d’Assurland.com : sinistre automobile ne rime pas seulement avec réparations mais également avec expertise. Tout ce qu’il faut savoir sur cette cruciale procédure dans notre article Assurance auto : sinistre et expertise.
 
 
Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES