Assurance auto et conduite accompagnée : l'essentiel à retenir

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Assurance auto et conduite accompagnée : l'essentiel à retenir

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Assurance auto et conduite accompagnée : l'essentiel à retenir

|
Consultations : 1451
Commentaires : 0
Etre couvert pendant la conduite accompagnée

Encouragée depuis quelques années déjà par les pouvoirs publics, la conduite accompagnée trouve de plus en plus son utilité auprès des jeunes français souhaitant adopter la prudence en matière de conduite. Alors que peut-on tirer de la relation existant entre l’assurance voiture et le dispositif de la conduite accompagnée ?

Préférence pour la conduite accompagnée pour réduire les risques d’accident

La conduite accompagnée sera une excellente initiative lorsqu’on veut prétendre à une assurance auto moins chère dans l’avenir. Sont recouverts sous ce type de conduite depuis 2010 la conduite supervisée que le jeune conducteur peut entreprendre dès l’âge de 18 ans et l’apprentissage anticipé de la conduite qui est possible dès que le sujet atteint l’âge de 16 ans. Pour le 1er dispositif, l’apprenti doit parcourir en un an au minimum environ 3 000 kilomètres et pour la conduite supervisée, il sera amené à parcourir près de 1 000 kilomètres au minimum en 3 mois. Par les 2 parcours, il est exigé à l’apprenti 20 heures de formation pratique à la conduite. Il doit également réussir l’épreuve théorique portant sur le code de la route. Ce sera après avoir rempli ces 2 exigences qu’il pourra conduire sous la surveillance de la personne qui sera son tuteur.

Dans quelle optique la conduite accompagnée peut-elle être avantageuse ?

Il va sans dire que ce type de conduite peut convenir parfaitement aux jeunes souhaitant jouir d’une assurance voiture jeune conducteur à un prix avantageux. En effet, un jeune conducteur ayant fait ses premiers pas en route à travers une conduite accompagnée paie une surprime moins élevée du fait qu’il est considéré par l’assureur comme un « bon conducteur ». L’apprenti ayant réussi une conduite accompagnée pourra donc bénéficier d’un contrat avantageux qui peut parfois aboutir à la suppression de la surprime. Dans la majorité des cas, le taux de la surprime qui lui sera attribuée au cours de la 1ère année est  de 50% maximum sur la cotisation de base et ce taux va réduire jusqu’à 25% maximum pendant la 2ème année lorsque l’assuré ne sera pas reconnu comme responsable d’aucun accident au cours de la 1ère année. Vers la 3ème année, la surprime disparait si l’assuré présente un passif conducteur sans accident au cours de ces 3 années successives.

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS