• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Assurance auto : êtes-vous prêt à changer tous les ans ?

Publié par le , Mis à jour le 14/10/2015 à 10:11

Selon une étude européenne sur l’assurance voiture réalisée par le cabinet d'audit et de conseil Deloitte, 67 millions d’assurés européens seront bientôt prêts à changer d’assurance auto chaque année. En France, la loi Hamon facilite depuis quelques mois le changement d’assurance auto, moto et habitation en permettant de résilier plus facilement ses contrats. Coup de projecteur.

Un marché de l’assurance voiture instable

Alors que le marché automobile du Vieux continent se redresse de manière progressive, le secteur des assurances apparaît assez peu stable dans les huit pays (France, Royaume-Uni, Irlande, Italie, Allemagne, Pologne, Suisse et Espagne) concernés par cette enquête de Deloitte. Ainsi, si l’on excepte l'Italie, la Suisse et l'Espagne, les acteurs de l’assurance doivent composer avec les évolutions de la réglementation, une concurrence exacerbée et une inflation des coûts.

En outre, cette étude signale que le nombre d’automobilistes désireux de changer d’assurance automobile devrait augmenter de manière exponentielle à l’avenir, la « révolution numérique » et les règlementations en faveur d’une liberté de choix du consommateur contribuant à cette évolution.

Plus précisément, Deloitte prévoit une multiplication par trois du nombre des clients qui sont adhérents depuis moins d’un an chez le même assureur d’ici 2020, soit 67 millions d'assurés prêts à changer d’assurance voiture dont 8,6 millions dans l’Hexagone. Cela représente 320 millions de contrats concernés dont 41 millions en France. 

Des recherches en ligne pour changer d’assurance automobile

Si cette prédiction annonce un défi à relever pour fidéliser ses clients, il peut s’agir aussi d’une réelle opportunité pour attirer de nouveaux assurés. Et, pour parvenir à capter cette nouvelle clientèle, il convient de cerner et comprendre les différents profils de consommateurs. D’ailleurs, l’étude Deloitte a identifié plusieurs catégories de clients européens.

L’on apprend aussi que les Irlandais, les Britanniques, les Polonais, les Espagnols et les Italiens font preuve d’une plus grande ouverture au changement que les consommateurs français et suisses. On note également une différence comportementale importante lorsqu’il s’agit de rechercher et souscrire une assurance entre le Royaume-Uni et l'Irlande d’une part et la France, l’Italie, l’Allemagne, la Pologne, la Suisse et l’Espagne d’autre part. Plus précisément, au Royaume-Uni et en Irlande, plus de la moitié des recherches se font sur Internet. En outre, le bouche à oreille et la réputation de l'assureur n’ont qu’un impact limité. Dans les autres pays d’Europe, seul un tiers des recherches se fait en ligne et l’opinion des tiers (proches, courtiers, assureurs) revêt une plus grande importance.

Retrouvez les informations principales de l'étude Deloitte en une infographie.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES