Assurance auto : explosion de l'arnaque au rétro en France

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Assurance auto : explosion de l'arnaque au rétro en France

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Assurance auto : explosion de l'arnaque au rétro en France

|
Consultations : 2354
Commentaires : 0
rétroviseur-voiture-rue
C’est une nouvelle escroquerie qui se propage : l’arnaque au rétroviseur. Des personnes âgées sont en effet la proie de malfaiteurs dénués de tout scrupule. Leur mode opératoire ? Ils font croire à leurs victimes qu’elles ont endommagé leur rétroviseur et, plutôt que de faire jouer l’assurance auto, insistent pour être réglées sur-le-champ.

Une trentaine de victimes recensées, six personnes interpellées

Au moins 36 personnes ont été les victimes dans l’Hexagone d’une arnaque qui paraît faire des émules alors que six individus ont déjà fait l’objet d’une interpellation dans trois départements du Midi. 

Comment procèdent-ils ? Après avoir repéré une personne âgée, ils la suivent en voiture et, une fois arrivés à sa hauteur, lui demandent de s’arrêter parce qu’elle a endommagé leur véhicule. Ils lui conseillent alors d’appeler sa compagnie d’assurance automobile qui, comme par hasard, est la même que celle de l’escroc. Bien sûr, c’est un complice qui se trouve à l’autre bout du fil se faisant un devoir d’effrayer la personne âgée pour qu’elle procède au plus vite à un règlement en espèces.

Raymond, 76 ans, escroqué de 1 400 euros

Parmi ces 36 victimes recensées, il y a Raymond, automobiliste de 76 ans qui s’est confié au micro d’Europe 1.

Approché dans la Marne selon la technique décrite, il s’est vu reprocher d’avoir accroché le rétroviseur de l’escroc. Comme il convient en de telles circonstances, Raymond propose de remplir un constat amiable. Mais, on l’invite alors à appeler son assureur qui est bien entendu le même que sa prétendue victime. Le complice lui signale qu’il s’est rendu coupable d’un délit de fuite en ne s’arrêtant pas après le contact et qu’il serait plus sage de payer sur-le-champ. Résultat : 1 400 euros retirés à un guichet !

D’après le capitaine Ropital, cité par le Midi Libre : « Nous nous sommes rendu compte que nous avions affaire à un groupe de personnes sans scrupule et violentes ».


Le conseil d’Assurland : envie de faire quelques économies en matière d’assurance voiture ? N’hésitez pas à suivre les judicieux conseils prodigués par L’argus, spécialiste de l’achat-vente d’autos neuves ou d’occasion. Retrouvez-les dans l’article intitulé Assurance auto : L'argus vous aide à faire des économies


Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS