• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Assurance auto jeune conducteur : comment éviter une surprime ?

Publié par le , Mis à jour le 23/02/2018 à 13:18

Comment un jeune automobiliste peut-il économiser sur son assurance auto ?

Les assureurs considèrent les jeunes conducteurs comme des automobilistes à risques à cause de leur faible niveau d’expérience. En conséquence, ils subissent une majoration de leur prime d’assurance voiture. Si le profil du conducteur est de toute évidence un critère essentiel et intervient dans la prime d’assurance, il existe heureusement certaines astuces qui permettent à ces jeunes conducteurs d’éviter de se ruiner avec leur assurance auto. Explications.

Conduite accompagnée ou stage de conduite ?

Un jeune conducteur ayant suivi l’Apprentissage Anticipé à la Conduite (AAC) peut bénéficier d’un meilleur tarif d’assurance auto et se voit appliquer une majoration de 50 % durant la première année de souscription au lieu de 100 %. Si l'AAC est accessible dès l'âge de 15 ans, il est nécessaire d'avoir suivi au préalable la formation initiale dans une auto-école. Cela signifie que le jeune conducteur doit avoir obtenu le code et suivi au moins 20 heures de leçons de conduite en compagnie d'un moniteur. En outre, il est nécessaire d'avoir roulé au minimum 3 000 kilomètres sur 3 ans au maximum et de s'être présenté à 3 rendez-vous pédagogiques.

Il en est de même pour les jeunes conducteurs qui ont suivi des stages de conduite car les assureurs peuvent également leur proposer une réduction sur leur prime d’assurance ou même supprimer la majoration.

Dans tous les cas, le jeune conducteur qui est passé par l'AAC ou à suivi un stage de conduite ne sera plus perçu par la compagnie d'assurance comme un automobiliste à risques grâce à l'expérience de la conduite accumulée à cette occasion.

 

voiture-A-jeune-conducteur

 

Choisir l’assureur des parents ?

Un jeune conducteur peut également bénéficier d’une assurance voiture à tarif abordable en contractant auprès du même assureur que ses parents.

Les compagnies d’assurances peuvent effectivement revoir leur prime d’assurance à la baisse en tenant compte de la fidélité des parents déjà assurés et proposer des tarifs préférentiels à leurs enfants.

Même si cette méthode ne va pas permettre à un jeune conducteur de payer la même prime qu’un conducteur plus expérimenté, il pourra toutefois réaliser une petite économie sur sa prime d’assurance.

Et si on faisait jouer la concurrence ?

Faire jouer la concurrence est assurément l’une des meilleures solutions pour payer moins cher son assurance auto. C’est d’ailleurs dans le but d’aider les conducteurs dans la recherche d’une assurance voiture qu’existent les différents sites de comparaison qui permettent de confronter de nombreuses offres proposées par les différents acteurs du marché.

Toutefois, pour obtenir des propositions d'assurance automobile conformes aux caractéristiques de son profil, le jeune conducteur doit veiller à l'exactitude des informations communiquées lorsqu'il remplit le formulaire d'assurance.

Pour résumé, lorsque l'on est jeune conducteur, il est possible de souscrire une assurance voiture à tarif réduit grâce aux astuces suivantes :

  1. l'apprentissage anticipé de la conduite (AAC),
  2. le stage de conduite,
  3. le même assureur que les parents,
  4. le comparateur d'assurances auto.
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES