• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Assurance auto jeune conducteur : la période probatoire

Publié par le

La période probatoire, c’est le moment où l’on commence à utiliser son automobile découvrant les us et coutumes de la conduite sur le réseau routier français. Il est bien entendu obligatoire de souscrire une assurance voiture et son montant est bien souvent élevé. Cependant, il existe quelques astuces pour y remédier.

Les primes à payer pour une assurance auto jeune conducteur sont très élevées à cause des statistiques qui révèlent que ce sont les conducteurs les moins expérimentés qui présentent le plus grand risque sur la route.

En effet, beaucoup de compagnies d’assurances prévoient pour cette catégorie particulière de conducteurs des tarifs majorés avec une franchise plus importante et parfois même une surprime.

Afin de ne pas se ruiner, un jeune conducteur dispose de quelques options. Tout d’abord, la conduite accompagnée - on parle aussi d’apprentissage anticipé à la conduite - permet de se forger une expérience de la route et donc de s’attirer les faveurs des assureurs. Ensuite, il est possible d’être inscrit en tant que conducteur secondaire si vous utilisez la voiture de vos parents. Toutefois, il faudra veiller à faire preuve de transparence et informer l’assureur pour éviter qu’il ne décide de l’annulation pure et simple du contrat d’assurance auto. Enfin, pour éviter une assurance auto jeune conducteur trop élevée, il faut faire attention au choix du véhicule. En effet, plus la voiture est puissante, plus le risque sera grand et la prime élevée.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES