• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Assurance auto : jeunes conducteurs canadiens sous surveillance

Publié par le , Mis à jour le 10/12/2014 à 11:04
Autre continent, autres mœurs ! À la différence de ce qui se pratique dans l’Hexagone en termes de sécurité routière et de prévention des accidents, le Québec semble s’orienter vers la surveillance étroite des conducteurs les plus jeunes. Illustration avec ce gadget mi-GPS, mi-cellulaire qui permet d’encadrer la conduite.
 

Le mouchard embarqué

Entreprise québécoise, Technicomm proposera bientôt un gadget qui permettra aux parents d’avoir l’œil sur leurs progénitures.
CONTACT, c’est son petit nom, sert en fait à limiter la vitesse du véhicule ou à empêcher purement et simplement son démarrage après une certaine heure par exemple.
Quid si le jeune automobiliste ne respecte pas la limitation de vitesse ? Une alarme très dérangeante retentira jusqu’à ce que le « contrevenant » se décide à ralentir. Un mail sera aussi envoyé aux parents qui pourront suivre en temps réel les déplacements, la vitesse et la localisation du véhicule sur leur PC, tablette ou téléphone.
 

Un couvre-feu dans les tuyaux

Vue de France, une telle initiative peut paraître excessive. Elle s’explique en fait par le contexte québécois : le mois dernier, le coroner Yvon Garneau a recommandé à la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ) d’instaurer un couvre-feu entre minuit et 5 heures pour les conducteurs de moins de 24 ans. Une proposition formulée après la mort de quatre jeunes sur la route à Drummondville.
Jocelyn Désy, président de Technicomm, annonce : « Immédiatement après l’installation, nous prévoyons un changement des habitudes de conduite, diminuant ainsi directement les risques d’accident, l’usure prématurée du véhicule et la consommation d’essence ».
CONTACT devrait coûter aux alentours de 400 $ auxquels il faudra ajouter un abonnement mensuel de 20 $ pour les frais d’accès à un réseau cellulaire.

Le conseil d’Assurland : dans un registre assez similaire, l’on connaît en France les assurances auto au kilomètre qui imposent l’installation d’un petit boîtier pour vérifier la « consommation » kilométrique de l'assuré. Une formule d’assurance voiture qui n’a pas eu le succès escompté à cause notamment de son boîtier. Plus d’infos à ce sujet dans l’article Assurance auto : le « Pay as you drive », un mouchard ?.

Envie d’offrir une nouvelle assurance à votre auto ? Utilisez le comparateur d’assurance auto Assurland.com !
 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES