Assurance auto : l'assistance dépannage, késako ?

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance auto > Assurance auto : l'assistance dépannage, késako ?

Actualité de l'assurance

Assurance autoVoir toute son actualité

Assurance auto : l'assistance dépannage, késako ?

|
Consultations : 2620
Commentaires : 0
Assurance auto et assistance dépannage
Cheveux au vent, vous profitez du beau temps au volant de votre auto rutilante lorsqu’elle vous fait le coup de la panne ! Aïe ! Votre balade s'achève subitement en queue de poisson. C’est dans ces moments-là que l’on regrette de ne pas posséder une bonne assurance automobile qui propose une assistance dépannage

Assurance automobile : une double couverture

L’assistance dépannage automobile recouvre souvent une double réalité. Selon la formule d’assurance voiture souscrite, elle se dédouble en effet pour couvrir le véhicule et ses passagers.

S’agissant des derniers cités, l’assistance varie selon les compagnies d’assurance. Toutefois, on y trouve souvent :
• le rapatriement en cas d’accident, maladie ou décès, 
• le remboursement des frais médicaux éventuellement engagés, 
• le versement d’une caution d'admission dans un établissement hospitalier,
• la prise en charge du transport sanitaire des personnes blessées vers une unité hospitalière,…

Concernant le véhicule en lui-même, il faut également se référer aux détails du contrat souscrit mais ce sont souvent les mêmes aménagements que l’on retrouve :
• le dépannage et le remorquage de l’automobile
• la prise en charge des frais d’hébergement pendant la réparation
• l’envoi de pièces détachées
• le paiement d’un taxi pour le retour au domicile
• la fourniture d’un véhicule de remplacement

Ce que l’assistance ne couvre pas

Comme toute formule d’assurance qui se respecte, l’assistance dépannage ne joue pas en toute circonstance. Là aussi, cela varie selon l’assurance auto souscrite mais citons par exemple : 
• la classique erreur de carburant, 
• la maladroite perte des clefs de son auto, 
• les pannes beaucoup trop fréquentes au goût de l’assureur,…

Autres exclusions de garantie totalement logiques : les cas où l’assuré ne dispose plus d’un permis de conduire en bonne et due forme ou conduit sous l’emprise de l’alcool ou de stupéfiants.


Le conseil d’Assurland : en panne sur l’autoroute ? Pour éviter que ce désagrément ne tourne au cauchemar, il faut veiller à respecter quelques règles élémentaires de sécurité :
• se ranger sur la bande d’arrêt d’urgence dès les premiers signes de faiblesse du véhicule
• allumer les feux de détresse
• faire sortir les passagers du véhicule du côté opposé à la circulation
• se mettre à l’abri de l’autre côté de la barrière de sécurité
• enfiler son gilet fluo
• marcher le plus à droite de l’autoroute pour atteindre une borne d’appel
• contacter la gendarmerie
• fournir les informations relatives au véhicule
• attendre l’arrivée de la dépanneuse


Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance HABITATION Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS